Super F1
www.piecesautostore.fr
facebook twitter favori

TORO ROSSO HONDA


toro rosso

Pilote(s) d'essais

Gelael


Palmarès

Victoires: 1
Poles: 1
Meilleurs tours: 1
Podiums: 1
Points: 412
Grand Prix: 245
1er Grand Prix: Sakhir
Titre(s) pilotes: 0
Titre(s) constructeurs: 0
Saison 2018

Classement: 8
Victoires: 0
Poles: 0
Meilleurs tours: 0
Podiums: 0
Points: 30
Meilleur résultat: 4 (Sakhir)


Structure

Directeur général:  Franz Tost
Directeur de course:  John Booth
Directeur d'écurie:  Graham Watson
Aérodynamicien en chef:  Nicolo Petrucci
Designer en chef:  Luca Furbatto
Sponsor: RedBull Cola
Technique

Chassis: STR13
Freins: Brembo
Lubrifiant: Shell
Carburant: Shell
Roues: Advanti
Pneus: Pirelli
Cylindrée: 2398 cc




Tweets de ToroRosso

Histoire


Née sous les cendres de la petite Scuderia Minardi, une écurie en place depuis 1985 mais sans réelles ambitions faute de moyens, Scuderia Toro Rosso n'est autre que la seconde écurie RedBull appartenant à Dieter Mateschitz. Restant basée à Faenza avec une partie du personnel d'origine dont l'ingénieur Gabriele Tredozi, le team va se dôter d'un budget plus important que Minardi (deux fois plus) via le sponsor titre Red Bull. En cours d'année, Gerhard Berger, l'ancien pilote de F1 auteur de 10 victoires, rachètera 50% des parts du team, renforçant ainsi les ambitions de Toro Rosso.

Si 2006 a pour but de jeter les bases du projet, il n'en demeure pas moins que l'écurie ne démérite pas et avec un moteur moins antique que le V10 Cosworth, elle pourrait espérer bien mieux, surtout avec les jeunes pilotes prometteurs que sont Scott Speed et Tonio Liuzzi, auteur du premier point de cette jeune écurie.

En 2007, l'écurie se sépare de Speed en milieu de saison et engage Vettel, le jeune allemand est très rapide et permet à l'écurie de réaliser un coup d'éclat au Grand Prix de Chine en terminant 4ème et Liuzzi 6ème, ce qui permet à l'écurie de terminer 7ème au championnat.

En 2008, Sébastien Bourdais est aux côtés de Sebastian Vettel. Malheureusement, le Français ne récolte que 4 points pour sa 1ère saison contre 35 à Vettel qui s'est permis de décrocher la 1ère victoire de l'écurie.
Pour 2009, l'écurie continue avec Bourdais et fera rouler le jeune Suisse Sébastien Buemi.
Les 2 pilotes marquent des points dès le premier Grand Prix mais Bourdais se fait dominer par Buemi, ce qui provoque son licenciement au profit du jeune Espagnol Jaime Alguersuari en total apprentissage.
Avec une voiture pas très performante, Buemi s'en sort plutôt bien en marquant 6 points mais c'est insuffisant pour décoller de la dernière place du championnat!

En 2010, l'écurie finit 9ème du championnat avec 13 points

Pour 2011, RedBull décide de mettre la pression sur Buemi et Alguersuari en évoquant que le moins bon d'entre eux sera remplacé par Ricciardo au cours de la saison. Et cette pression paie puisque les 2 pilotes terminent régulièrement dans les points, surtout Alguersuari, qui s'adjuge la 7ème place à 2 reprises et prend réellement le dessus sur son coéquipier.
Toro Rosso termine 8ème du championnat avec un total de 41 points.

Malgré ses bonnes performances, Toro Rosso décide de se séparer de ses 2 pilotes et engage Ricciardo et Vergne en 2012. Les 2 pilotes marquent 26 points et l'écurie termine 9ème du championnat.

En 2013, Ricciardo se montre plus performant et a la chance d'être choisi pour remplacer Webber chez RedBull en 2014. Toro Rosso conserve Vergne et engage le jeune Russe, Kvyat.

Une saison moyenne pour l'écurie qui engage 2 rookies en 2015: Sainz et Verstappen.

Le plus jeune pilote de l'histoire impressionne et Toro Rosso figure à la 7ème place du classement constructeurs. Mais faute d'avoir trouvé un moteur à temps, l'écurie devra se contenter d'un moteur Ferrari 2015 pour la saison 2016.
Néanmoins, Toro Rosso s'en sort pas mal mais c'est surtout Carlos Sainz qui démontre tout son potentiel après le départ de Verstappen.
Encore beaucoup de coup d'éclats de Sainz en 2017 qui marque quasi tous les points de l'écurie. Parti chez Renault, Toro Rosso engage 2 nouveaux pilotes en fin de saison, Gasly et Hartley, et les reconduits pour 2018.


Les motoristes:
Cosworth (2006)
Ferrari (2007-2013,2016)
Renault (2014-2015,2017)
Honda (2018)

Les pilotes:
Vitantonio Liuzzi (2006-2007)
Scott Speed (2006-2007)
Sebastian Vettel (2007-2008)
Sébastien Bourdais (2008-2009)
Sébastien Buemi (2009-2011)
Jaime Alguersuari (2009-2011)
Daniel Ricciardo (2012-2013)
Jean-Eric Vergne (2012-2014)
Daniil Kvyat (2014,2016,2017)
Max Verstappen (2015-2016)
Carlos Sainz (2015-2017)
Pierre Gasly (2017-2018)
Brendon Hartley (2017-2018)


Classement dans le championnat du monde:
2006: 9ème avec 1 point
2007: 7ème avec 8 points
2008: 6ème avec 39 points
2009: 10ème avec 8 points
2010: 9ème avec 13 points
2011: 8ème avec 41 points
2012: 9ème avec 26 points
2013: 8ème avec 33 points
2014: 7ème avec 30 points
2015: 7ème avec 67 points
2016: 7ème avec 63 points
2017: 7ème avec 53 points


Mick Schumacher va-t-il faire le saut en F1? Mick Schumacher va-t-il faire le saut en F1?
16 octobre 2018
Récemment titré en F3 européenne, Mick Schumacher a impressionné les observateurs durant la 2ème partie de saison, dominant allègrement le pilot...


Vainqueur au Japon, Hamilton fonce vers le titre ! Vainqueur au Japon, Hamilton fonce vers le titre !
7 octobre 2018
Lewis Hamilton a remporté la 71e victoire de sa carrière en s'imposant au Grand Prix du Japon. Son rival Vettel terminant à la 6e place, le pilote ...


Bottas offre la victoire à Hamilton Bottas offre la victoire à Hamilton
30 septembre 2018
Il y a des Grands Prix où le dénouement n'est pas des plus beaux et le Grand Prix de Russie 2018 en est un. Une 70ème victoire dont Hamilton n'est ...


Sotchi Qualifications : Pole position pour Bottas, Mercedes frappe un grand coup Sotchi Qualifications : Pole position pour Bottas, Mercedes frappe un grand coup
29 septembre 2018
Le monde de la F1 se retrouve à Sotchi en Russie, près de la mer Noire, où se déroule la cinquième édition du GP de Russie. Vendredi après-midi...


Kvyat de retour chez Toro Rosso en 2019 Kvyat de retour chez Toro Rosso en 2019
29 septembre 2018
Toro Rosso a attendu le Grand Prix de Russie pour officialiser son premier pilote pour 2019. Daniil Kvyat revient donc dans l'écurie qui l'a remer...