Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Leclerc gagne à Spa et dédie sa victoire à Hubert

Leclerc gagne à Spa et dédie sa victoire à Hubert

lundi 2 septembre 2019, par Renaud Herman

Le climat est lourd à l’heure de débuter ce Grand Prix de Belgique.
Le décès d’Anthoine Hubert suite à la course de Formule 2 du samedi est dans toutes les têtes mais les pilotes doivent se concentrer et assurer le spectacle pour le pilote Français disparu trop tôt.

Le départ est donné et Leclerc s’élance bien. Par contre, Hamilton parvient à dépasser Vettel mais l’Allemand prend l’aspiration dans le raidillon et reprend sa 2ème position.
Raikkonen et Verstappen s’accrochent, le Néerlandais finit dans le mur et le Finlandais est relégué en fin de peloton.

Au bout du 1er tour, Leclerc mène devant Vettel, Hamilton, Bottas et Norris. Derrière, Ricciardo, Raikkonen et Sainz passent aux stands. La voiture de sécurité entre en piste le temps de dégager la voiture de Verstappen.

Sainz abandonne dans le 3ème tour et la course reprend au tour suivant.

Les 2 Ferrari se relancent bien devant les 2 Mercedes suivies de Norris, Grosjean, Magnussen, Perez, Gasly et Stroll.

Perez attaque Magnussen pour le gain de la 7ème place. Hulkenberg dépasse Albon pour la 13ème place et Raikkonen est parvenu à dépasser les 2 Williams.

Dans le 10ème tour, Perez dépasse enfin Magnussen et Gasly fait de même au tour suivant. Le Danois semble avoir des difficultés et perd encore 2 positions au profit de Stroll et Kvyat.

Hulkenberg est le premier pilote à ravitailler au 13ème tour, Gasly l’imite au tour suivant tandis que Magnussen continue sa dégringolade et se faisant passer par Giovinazzi et Albon.

Vettel entre au 15ème tour, un bon ravitaillement mais assez tôt dans la course, il ressort 4ème.
L’Allemand se montre rapidement le plus rapide en piste et signe le meilleur tour au 17ème tour !

Gasly dépasse Raikkonen puis s’attaque à Magnussen, les 2 pilotes se touchent mais sans gravité et Gasly passe.

Leclerc ravitaille au 21ème tour et ressort derrière Vettel, Ferrari aurait-elle favorisé Vettel ?

Hamilton ravitaille en 3,6 secondes, un assez long arrêt et ressort bien derrière les 2 Ferrari. Bottas effectue son ravitaillement dans le 23ème tour.

Devant, Leclerc se montre plus rapide que Vettel et Ferrari ordonne au pilote allemand de le laisser passer. Le quadruple champion du monde s’exécute et Leclerc reprend donc le commandement de la course.
Les pneus de Vettel continuent de se dégrader et Hamilton finit par le dépasser dans le 31ème tour.
Vettel a joué au bouchon pour pouvoir laisser de l’air à Leclerc, il finit par ravitailler au 33ème tour et ressort 4ème.

Derrière, ça se bagarre toujours, Kvyat dépasse Ricciardo et Albon dépasse la Renault également.

Hamilton reprend petit à petit du temps sur Leclerc, l’écart est de 5,6 secondes à 6 tours de l’arrivée !

Norris tient une bonne 5ème place devant Perez, Albon, Kvyat, Giovinazzi et Gasly qui vient de dépasser Ricciardo pour la 10ème place.

Il reste un tour et Hamilton est revenu à 1,5 secondes. Giovinazzi fait une erreur et se crashe à Pouhon, l’Italien tenait pourtant son meilleur résultat en course !

Leclerc tient bon et remporte enfin sa première victoire, c’est également la première victoire d’un Monégasque en F1. Hamilton et Bottas complètent le podium.
Vettel, 4ème devance Albon qui a pu dépasser Perez tandis que le moteur de Norris a rendu l’âme dans le dernier tour. Le Britannique tenait aussi son meilleur résultat en course.

Perez est donc 6ème devant Kvyat, Hulkenberg, Gasly et Stroll.

A noter que le dépassement d’Albon sur Perez était limite mais l’incident n’entraînera pas de sanction.

La cérémonie du podium, où se joue pour la première fois l’hymne monégasque, se déroule dans la sobriété. Leclerc dédie évidemment sa victoire à son ami, Anthoine Hubert et a pour le moment du mal à retirer du plaisir de ce premier succès.


1