Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Leclerc gagne devant les tifosi

Leclerc gagne devant les tifosi

dimanche 8 septembre 2019, par Renaud Herman

Le soleil est présent à Monza pour le départ du Grand Prix d’Italie.

Charles Leclerc s’élance parfaitement devant Hamilton et Bottas, Vettel se loupe un peu et se fait doubler par Hulkenberg.

Derrière, Verstappen loupe son virage et doit passer aux stands pour changer de nez, une course déjà ruinée d’avance pour le Néerlandais.

Vettel reprend sa 4ème place au tour suivant et dans le 3ème tour, c’est Ricciardo qui double Hulkenberg à son tour.

Catastrophe pour Vettel dans le 7ème tour, l’Allemand part en tête-à-queue et retourne sur la piste sans faire attention. Stroll doit sortir de la piste pour l’éviter et lui-même fait partir Kvyat à la faute en revenant sur la piste.
Du grand n’importe quoi, Vettel doit ravitailler puis sera pénalisé d’un stop and go de 10 secondes, Stroll reçoit un drive through, sanction un peu moins sévère, le Canadien ayant déjà été pénalisé par Vettel.

Devant, les écarts se stabilisent entre Leclerc, Hamilton et Bottas et l’écart se creuse sur les Renault de Ricciardo et Hulkenberg.

Albon est pénalisé à son tour pour avoir coupé la chicane et dépasser Magnussen puis c’est au tour de Raikkonen d’avoir un stop and go de 10 secondes pour ne pas s’être élancé avec les bons pneus.

Hamilton rentre aux stands au 19ème tour et ressort 5ème avec les pneus medium. Leclerc l’imite au tour suivant et met les pneus durs, le Monégasque sort 4ème devant Hamilton.
Le quintuple champion du monde colle très vite à Leclerc et le duel entre les 2 pilotes commence !

Dans le 23ème tour, Leclerc dépasse Hulkenberg et Hamilton également.

Bottas effectue son arrêt au 28ème tour, Leclerc reprend la tête et le Finlandais sort entre les 2 Renault. Albon s’arrête pour effectue sa pénalité et Sainz rentre à son tour. Malheureusement, l’Espagnol repart trop tôt et il a une roue mal fixée, il doit arrêter sa McLaren quelques mètres après la sortie des stands.

La voiture de sécurité virtuelle est déployée le temps de dégager la McLaren de Sainz.

Au 31ème tour, Kvyat a une casse moteur et doit également abandonner.

2 tours plus tard, Vettel doit prendre sur lui et laisser passer les 2 leaders dont Charles Leclerc.

Leclerc rate la chicane, prend l’échappatoire, ce qui lui permet de rester devant Hamilton, ensuite, il se décale pour encore bloquer le Britannique. Les commissaires enquêtent sur l’incident mais décident finalement de laisser la course et la bagarre se dérouler. Leclerc peut se dire très chanceux, d’autres pilotes ont été pénalisé pour moins que ça...

En 3ème position, Bottas a les pneus les plus frais et se rapproche très vite des 2 leaders. Hamilton loupe un freinage et prend l’échappatoire, ce qui laisse passer Bottas, le quintuple champion du monde s’est il vraiment loupé ou était-ce un stratagème ?

Mercedes laisse donc Bottas se battre pour la victoire alors qu’au 45ème tour, Magnussen rentre aux stands pour abandonner.

Leclerc bat son propre meilleur tour mais Bottas signe le meilleur tour en course.

Hamilton rentre au 50ème tour dans le but de signer le meilleur tour, le Britannique y parviendra dans l’avant-dernier tour !

Leclerc profite de ses pneus durs et Bottas ne parvient pas à tenter la moindre attaque sur le Monégasque. 2ème victoire d’affilée pour Ferrari et Leclerc devant Bottas et Hamilton.

Joli tir groupé des Renault, Ricciardo termine devant Hulkenberg, cela permet à Renault de reprendre la 5ème place du championnat à Toro Rosso !

Albon est 6ème devant Perez, Verstappen, Giovinazzi et Norris.


1