Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > 1ère ligne Ferrari au Mexique

1ère ligne Ferrari au Mexique

dimanche 27 octobre 2019, par Renaud Herman

La piste est sèche à l’entame de la séance qualificative alors que des averses se sont abattues la veille et le matin.

Q1
Grosjean est le premier pilote à s’élancer mais part en tête-à-queue. Par la suite, Leclerc signe le premier temps de référence en 1:16.859 mais ce temps est rapidement battu par Albon puis par Verstappen en 1:15.949.

Les 2 RedBull parviennent à tenir la tête jusqu’à la fin de séance.

Les 2 Williams, les 2 Haas et Stroll ne parviennent pas à passer en Q2.

Q2
Les Toro Rosso s’élancent en premier mais c’est Hamilton qui signe le premier temps de référence en 1:16.481. Le Britannique est battu par Vettel qui conserve la tête jusqu’à la fin devant Verstappen et Leclerc.

Les top teams ne rencontrent aucun problème pour passer en Q3, tout comme les McLaren. Les 2 Toro Rosso parviennent à passer de justesse, au profit des 2 Renault et de Perez, le Mexicain échouant à la 11ème place, devant son public.

Les 2 Alfa Romeo de Raikkonen et Giovinazzi échouent aux 14ème et 15èmes places.

Q3
Seulement 5 écuries pour disputer la Q3 et en principe, le top 6 semble déjà réservé aux 3 tops teams mais dans quel ordre ?

Norris et les 2 Toro Rosso signent les premiers chronos mais au bout du 1er relais, c’est Verstappen qui signe le meilleur temps en 1:14.910 devant Leclerc, Vettel, Hamilton, Albon et Bottas.

Sainz, meilleur des autres, devance Kvyat, Gasly et Norris.

Lors du 2ème relais, Vettel et Albon n’améliorent pas. Leclerc améliore mais sort large au stade et n’améliore pas non plus. Par contre, Verstappen est dans un très bon tour mais Bottas sort lourdement dans le dernier virage, le pilote est indemne.
Verstappen ignore les drapeaux jaunes et améliore son chrono. Le Néerlandais signe la pole mais est sous investigation pour avoir ignoré les drapeaux jaunes.

Le pilote RedBull s’expliquera auprès des commissaires en justifiant qu’il ne lui paraissait pas nécessaire de ralentir. Au lieu de simplement annuler son chrono, la FIA pénalisera ce comportement hautain par 3 places sur la grille. Leclerc récupère la pole. Vettel prend la 2ème place et Hamilton 3ème.

Albon est 5ème devant Bottas, Sainz, Norris, Kvyat et Gasly.


1