Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Le retour de Fernando

Le retour de Fernando

mercredi 8 juillet 2020, par Antoine Née

C’était dans l’air depuis l’annonce du départ de Daniel Ricciardo pour Mclaren en 2021. Ce fut démenti, cela paraissait fou, improbable et pourtant.

Fernando Alonso retrouvera bien un baquet de Formule 1 en 2021. Un baquet qu’il a connu, qui l’a porté vers les sommets et la gloire. Ce sera bien le baquet de chez Renault.

Choix qui n’est pas si dénué de sens. Renault est en quête d’expérience pour se donner les plus grandes chances possibles de remonter la grille et retrouver les sommets d’antan. Le projet de Cyril Abiteboul est clair, il veut retrouver le chemin de la gloire qui a fait l’histoire de la marque au losange. Il a commencé à bâtir son projet en engageant en 2019 Daniel Ricciardo, pilote Australien aussi talentueux que souriant. Mais ce dernier a décidé de s’engager chez Mclaren pour 2021 en créant un mini chaos chez Renault.
L’écurie a dû se remettre à chercher un pilote très talentueux et expérimenté à côté du très rapide Esteban Ocon. La paire Ricciardo/Ocon est très rapide, assurera des résultats pour 2020, mais pour 2021 il fallait du coup s’assurer de faire un gros coup.

Et ce coup est aussi énorme que ce soit médiatiquement et sportivement. Fernando Alonso au-delà de ses 2 titres mondiaux fut toujours très à l’affut en F1 en recherchant un 3ème titre avec Ferrari ou en tentant de relancer l’équipe Mclaren en totale reconstruction.
Nul ne doute qu’au fond, il y est arrivé quand on voit comment l’écurie remonte la pente depuis 2019. Il s’est permis de goûter à autre chose, approfondir sa carrière en remportant 2 fois les 24 heures du Mans et en participant aux 500 miles d’Indianapolis et en y faisant une course d’excellente facture avant d’abandonner sur casse moteur.

S’il décide de revenir, de plus dans l’équipe qui l’a titré, c’est qu’il se sait prêt. Son retour sera très intéressant et passionnant. Lui-même étant un véritable passionné, s’il revient, ce ne sera pas pour faire pale figure.


1