Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Mercedes signe le doublé en Styrie

Mercedes signe le doublé en Styrie

dimanche 12 juillet 2020, par Renaud Herman

Ce week-end, Lewis Hamilton a montré qu’il était digne de ses 6 titres de champion du monde. Après avoir signé une pole magistrale, le Britannique s’impose de main de maître sur les terres autrichiennes.

Au départ, le champion en titre s’élance parfaitement et Sainz tente de prendre le meilleur sur Verstappen mais le Néerlandais reprend rapidement sa 2ème position.

Dans le 3ème virage, Leclerc tente une manoeuve audacieuse et percute Vettel ! Les 2 voitures sont amochées mais Vettel n’a carrément plus d’aileron arrière. Les 2 bolides rouges doivent rentrer à la fin du tour, la Safety Car est de sortie.

Leclerc change son aileron avant et Vettel attend derrière lui mais c’est la fin pour l’Allemand, sa voiture est trop endommagée.

La course reprend au 4ème tour et Hamilton repart très bien devant Verstappen, Sainz, Bottas et Albon qui avait dépassé Ocon. Le redépart ne sourit pas à Russell qui sort dans le bac à graviers alors qu’il pointait en 11ème position. Le Britannique ressort devant Leclerc qui rentre à la fin du 5ème tour pour abandonner aussi. 0 pointé pour Ferrari, leur début de saison est catastrophique !

Les 2 Renault font une bonne course et se battent pour la 6ème position. Ricciardo semble plus rapide mais les pilotes restent prudents, il faut absolument éviter l’accrochage !

En l’espace de 3 tours, Sainz perd 2 positions au profit de Bottas et Albon dont les voitures sont nettement plus rapides.

Après un peu plus de 10 tours, Perez est très bien remonté alors qu’il était parti 17ème. Le Mexicain intègre déjà le top 10 après avoir dépassé Norris.

Par contre, pour Gasly qui s’était élancé 7ème, c’est la dégringolade, le Français sombre en fond de classement.

Premier arrêt pour Verstappen au 24ème tour, il repart 3ème derrière Bottas et est imité par Hamilton 3 tours plus tard, laissant à Bottas la tête de la course.

2 tours plus tôt, c’est Ocon qui rentrait pour abandonner. Son équipe a craint une surchauffe et a fait abandonner le Français pour pouvoir préserver son moteur.

Sainz ravitaille au 33ème tour mais son équipe se loupe et l’arrêt prend 7 secondes ! L’Espagnol ressort en dehors du top 10.
Bottas rentre au tour suivant et ressort derrière Hamilton et Verstappen.

Les ravitaillements s’enchaînent avec Stroll, Albon, Ricciardo, Perez et Norris s’arrêtent tour à tour. Les écarts sont très serrés à partir de la 4ème position entre Albon, les Racing Point, les McLaren et Ricciardo, de gros points sont en jeu !

Perez poursuit sa remontée spectaculaire et dépasse Ricciardo pour le gain de la 5ème place dans le 49ème tour puis le Mexicain signe le meilleur tour ! Peu à peu, il réduit l’écart qui le sépare d’Albon, la 4ème place est accessible pour la Racing Point !

Devant, Bottas revient sur Verstappen.

Désormais, c’est Norris le plus rapide en piste ! Malgré ses problèmes de douleur au dos, le Britannique remonte en force ! Après avoir dépassé Sainz pour la 8ème place, il se rapproche de Stroll et Ricciardo. Son coéquipier, Sainz, rentre aux stands pour chausser des pneus tendres et signer le meilleur tour, ce qu’il réalise au 69ème tour.

Bottas double Verstappen mais aura dû s’y reprendre à 2 reprises. Le Néerlandais rentre aussi dans le même but que Sainz mais il échoue en raison des retardataires.

Les 3 derniers tours sont de folie : Perez tente une attaque sur Albon mais casse son aileron, la 4ème place du Thaï est désormais assurée.

Un peu derrière, Stroll dépasse Ricciardo mais Norris, en spectateur, profite des écarts pour s’imposer sur les 2 hommes !

Perez termine sa course à l’agonie et Norris parvient à le dépasser juste avant l’arrivée, au contraire de Stroll et Ricciardo.

Lewis Hamilton remporte donc cette course devant Bottas, Verstappen et Albon.

Norris est donc 5ème devant Perez, Stroll, Ricciardo, Sainz et Kvyat qui complète le top 10.

Au classement des pilotes, Bottas conserve la tête mais Hamilton se place 2ème avec 6 points de retard sur son coéquipier.
Norris conserve sa 3ème place devant Leclerc et Perez.

Au classement des constructeurs, Mercedes prend le large avec 41 points d’avance sur McLaren qui reste 2ème devant RedBull, Racing Point et Ferrari.


1