Super F1
silverstone   Grand Prix de GRANDE-BRETAGNE - 0 J 0 H 0 M 0 S - 03 Juillet 2022 - 16H00   silverstone
facebook twitter favori

REDBULL RBPT


redbull

Pilote(s) d'essais

Buemi


Palmarès

Victoires: 82
Poles: 76
Meilleurs tours: 80
Podiums: 218
Points: 5933
Grand Prix: 334
1er Grand Prix: Melbourne
Titre(s) pilotes: 5
Titre(s) constructeurs: 4
Saison 2022

Classement: 1
Victoires: 7
Poles: 3
Meilleurs tours: 4
Podiums: 12
Points: 304
Meilleur résultat: 1 (Djeddah)


Structure

Base: Milton Keynes (Angleterre)
Directeur général: Christian Horner
Président: Dietrich Mateschitz
Directeur technique: Pierre Waché
Ingénieur en chef voiture: Paul Monaghan
Designer en chef: Rob Marshall
Aérodynamicien en chef: Dan Fallows
Sponsor: Oracle
Technique

Chassis: RB18
Freins: Brembo
Lubrifiant: Mobil 1
Carburant: Esso
Roues: OZ
Pneus: Pirelli
Cylindrée: 1600 cc




Tweets de redbullracing

Histoire


Basée à Milton Keynes, le team est né à partir de deux autres écuries: Stewart GP qui participa au championnat de 1997 à 1999, avant de se retirer avec succès et de vendre le tout à Ford qui en fit sa propre écurie sous le nom de Jaguar à partir de 2000.

N'ayant pas rencontré le succès escomptée, l'équipe cèda ses parts fin 2004 au groupe autrichien RedBull très connu comme sponsor dans diverses disciplines sportives dont la F1 avec Jaguar justement, mais aussi avec Arrows ou encore Sauber.

L'écurie RedBull fut la grande surprise de 2005: 7ème avec pas moins de 34 points, dont 7 acquis dès sa première course! En misant sur le duo alliant expérience (Coulthard) et jeunesse (Klien-liuzzi), un directeur sportif ingénieux (Horner), l'écurie avait trouvé la combinaison idéale.

En 2006, l'écurie débuta avec peine la saison, malgré un partenariat avec Ferrari, mais elle n'a pas relâché ses efforts, loin de là: acquisition d'une seconde écurie afin de communiquer ensemble une masse de données précieuses, enrôlement d'un personnel supplémentaire provennant de top teams, dont le directeur technique de McLaren, Adrian Newey, ... l'alchimie a de nouveau refonctionné avec à la clef un podium signé "DC" à Monaco.

Pour 2007, RedBull a préféré Mark Webber pour épauler David Coulthard qui a retrouvé une seconde jeunesse depuis qu'il a quitté McLaren. Le partenariat moteur sera un facteur clef important pour l'an prochain, mais gageons que RedBull a déjà trouvé le partenaire idéal pour réussir son prochain pari: la victoire!
L'écurie termine 5ème du championnat sans pour autant marquer beaucoup de points, au niveau structure, elle s'enrichit de Geoffrey Willis pour travailler aux côtés d'Adrian Newey.
L'écurie croit pouvoir payer avec 2 pilotes expérimentés mais malheureusement, ceux-ci n'ont plus la rage de vaincre et feront terminer l'écurie 7ème du championnat.
En 2009, RedBull engage Vettel à la place de Coulthard, un choix qui s'avère payant et qui rebooste Mark Webber!
L'écurie possède une superbe voiture qui se bat pour le titre jusqu'à l'avant dernier Grand Prix!
RedBull obtient 6 victoires et finit 2ème du championnat!
En 2010, l'écurie est la plus performante et remporte les 2 titres.

En 2011, RedBull écrase tout sur son passage et remporte largement les 2 titres.

La lutte sera plus difficile en 2012 mais de justesse, RedBull s'octroie les 2 titres.
Et de 4 en 2013 où la saison sera archi dominée par l'écurie et Vettel.

Pour 2014, l'écurie titularise Ricciardo, un de ses jeunes pilotes de Toro Rosso qui remplace Webber, parti en endurance.
L'Australien impressionne en s'imposant à 3 reprises. Par contre, pour Vettel, c'est la descente aux enfers, aucune victoire, si bien que l'Allemand part chez Ferrari en 2015. RedBull décide alors de titulariser Daniil Kvyat.

En 2015, le moteur Renault ne tient pas la route et RedBull accuse lourdement son motoriste, si bien qu'ils rompent leur contrat sans avoir signé avec un autre fournisseur!
Ricciardo et Kvyat montent tout de même sur le podium à plusieurs reprises et l'écurie termine 4ème du championnat. Le moteur Renault sera toujours là en 2016 mais rebadgé Tag Heuer.

RedBull débute bien la saison 2016 mais Kvyat commet plusieurs erreurs et l'écurie décide d'échanger sa place avec Max Verstappen. Le jeune néerlandais impressionne dès sa première course en remportant le GP d'Espagne. Ricciardo aura également son heure de gloire plus tard en Malaisie, ce qui leur permet de décrocher la 2ème place du classement.
Avec le retour en force de Ferrari en 2017, RedBull ne peut pas se permettre de jouer le titre mais joue un bon rôle d'outsider en remportant 3 victoires.
Une nouvelle bonne saison en 2018 pour RedBull avec 4 victoires, 2 pour chaque pilote. Dernière saison avec le moteur Renault, l'écurie a beaucoup d'espoir avec le moteur Honda pour 2019.
Avec comme toujours un très bon châssis, le moteur Honda s'intègre parfaitement et l'écurie garde son niveau des saisons précédentes, Verstappen s'impose à 3 reprises mais Gasly n'atteint pas ce niveau et RedBull le remplace par Albon en Belgique. Avec des arrivées régulières dans les points, RedBull termine 3ème du championnat.
RedBull continue avec Verstappen et Albon en 2020 et est la seule écurie à pouvoir rivaliser avec Mercedes mais pas pour très longtemps.

Perez amène une nouvelle dynamique en 2021 et répond en partie aux attentes de RedBull en tant que coéquipier de Verstappen. L'équipe remporte le titre pilotes mais ne parvient pas à battre Mercedes au titre constructeurs.


Les motoristes:
Cosworth (2005)
Ferrari (2006)
Renault (2007-2015)
Tag Heuer (2016-2018)
Honda (2019-2021)
RedBull Powertrains (2022-2025)

Les pilotes:
David Coulthard (2005 - 2008)
Christian Klien (2005 - 2006)
Vitantonio Liuzzi (2005)
Robert Doornbos (2006)
Mark Webber (2007 - 2013)
Sebastian Vettel (2009 - 2014)
Daniel Ricciardo (2014-2018)
Daniil Kvyat (2015-2016)
Max Verstappen (2016-2028)
Pierre Gasly (2019)
Alexander Albon (2019-2020)
Sergio Perez (2021-2024)

Classement dans le championnat du monde:
2005: 7ème avec 34 points
2006: 7ème avec 16 points
2007: 5ème avec 24 points
2008: 7ème avec 29 points
2009: Vice-champion du monde avec 153,5 points
2010: Champion du monde avec 498 points
2011: Champion du monde avec 650 points
2012: Champion du monde avec 460 points
2013: Champion du monde avec 596 points
2014: Vice-champion du monde avec 405 points
2015: 4ème avec 187 points
2016: Vice-champion du monde avec 468 points
2017: 3ème avec 368 points
2018: 3ème avec 419 points
2019: 3ème avec 416 points
2020: Vice-champion du monde avec 319 points
2021: Vice-champion du monde avec 585,5 points



Verstappen résiste à Sainz et s'impose au Canada Verstappen résiste à Sainz et s'impose au Canada
19 juin 2022
Le soleil est bien de la partie à Montréal et c'est sur une piste sèche que les monoplaces vont s'élancer pour la 9ème manche de la saison. Ve...


Verstappen signe la pole au Canada devant Alonso Verstappen signe la pole au Canada devant Alonso
18 juin 2022
Le Grand Prix du Canada revient après 2 ans d'absence dû au coronavirus. Verstappen s'est imposé dans les 2 premières séances d'essais libres ...


Doublé pour RedBull, 0 pointé pour Ferrari en Azerbaïdjan Doublé pour RedBull, 0 pointé pour Ferrari en Azerbaïdjan
12 juin 2022
Le soleil est toujours au beau fixe en Azerbaïdjan, comme depuis le début du week-end. Le départ est donné et Perez prend le dessus sur Leclerc...


Leclerc signe la pole à Baku Leclerc signe la pole à Baku
11 juin 2022
Les pilotes s'apprêtent à disputer la séance qualificative en Azerbaïdjan sur le circuit de Baku aux virages très serrés. Perez et Leclerc se...


Perez vient à bout de 3 heures de course à Monaco Perez vient à bout de 3 heures de course à Monaco
29 mai 2022
Il pleut à Monaco avant de débuter la course et la direction de course doit déjà se torturer les méninges afin de savoir comment la course pourra...


Formule 1 - Super F1: Toute l''actu, les résultats et classements de la F1!
Sources : Nextgen-Auto.com Motorsport | Motorsport.com | Stats F1 | F1.com


© Super F1 | R. HERMAN - 2004-2022 - Tous droits réservés. | Partenaires | Contact