Super F1
spafrancorchamps   Grand Prix de BELGIQUE - 0 J 0 H 0 M 0 S - 28 Août 2022 - 15H00   spafrancorchamps
facebook twitter favori

Alonso 25, Red Bull 0 !


Posté le 24 octobre 2010 - 12:34 par Toby Ratantely

images/70228.jpg Les météorologues avaient vu juste en évoquant de gros risques de pluie pour la course : elle est là ! Et pas qu’un peu puisque l’asphalte tout récent du circuit de Yeongam, qui absorbe visiblement mal l’humidité, est inondé. A tel point que le départ, retardé de 10 minutes, s’effectue sous voiture de sécurité.

Lorsque les voitures s’élancent à vitesse réduite, il est très clair que les énormes gerbes d’eau qui jaillissent sous les roues réduit à la visibilité à néant. Et logiquement, au bout de trois tours, la direction de course brandit le drapeau rouge. C’est parti pour une longue interruption de plus d’une demi-heure !

Peu après 16h, alors que la pluie semble enfin se calmer, le deuxième départ est donné, toujours sous safety car. Mais 10 tours plus tard, celle-ci est encore présente et cela n’est pas du goût de Lewis Hamilton, qui estime que les conditions se sont bien améliorées et qu’il pourait presque passer les pneus intermédiaires !

Finalement, au 17ème tour, la safety car s’efface et la compétition est enfin lancée ! En tête avec une piste claire devant lui, Vettel prend immédiatement le large alors qu’en fond de peloton, on dénombre plusieurs pilotes visitant les bas-côtés, sans conséquence majeure. Très en verve, Schumacher déborde immédiatement Kubica et prend la 8ème place.

Mais le premier coup de théâtre survient lorsque Mark Webber, alors 2ème, part en tête-à-queue, tape le mur avant de se faire heurter par Rosberg, qui n’a rien vu venir. Double abandon, et catastrophe pour le leader du championnat, d’autant que ses deux poursuivants directs, Vettel et Alonso, mènent désormais la course.

Une course qui est de nouveau neutralisée par la voiture de sécurité, d’autant qu’une énorme grue investit la piste pour dégager les voitures accidentées. Dans le peloton, plusieurs pilotes, dont Petrov et les deux Sauber, rentrent au stand pour chausser, déjà, les gommes intermédiaires. Un pari…

Au 23ème tour, la course est relancée avec Vettel devant Alonso, Hamilton, Massa, Button, Schumacher, Kubica, Hulkenberg, Barrichello et Sutil, remonté dans les points. Peu après, Schumacher continue son festival en doublant Button, plutôt lent depuis le départ.

Du coup, le moins bien placé des prétendants au titre regagne les stands pour chausser les intermédiaires au 28ème tour. Bonne opération ? Non, car il ressort juste derrière la plupart des pilotes qui avaient fait de même durant la voiture de sécurité. Le voilà 15ème, alors que les conditions ne semblent pas donner l’avantage à l’un ou l’autre type de pneus…

Et c’est dans ce groupe, justement, que Buemi porte une attaque sur Glock, excellent 12ème. Mais le Suisse, en intermédiaires, rate son freinage et encastre la Virgin ! Encore deux abandons, et une voiture de sécurité, on est au 31ème tour.

Cette fois, tous les pilotes encore en pneus pleine pluie regagnent les stands et optent pour les gommes intermédiaires. C’est alors Alonso qui fait la mauvaise opération puisqu’un arrêt trop long (problème à la roue avant droite) le renvoie 3ème, derrière Hamilton. Mais à la radio, celui-ci se dit en grande difficulté avec ses gommes pourtant neuves.

La course est finalement relancée au 34ème tour et Hamilton confirme ses propres craintes en ratant son freinage au premier virage. Revoilà Alonso 2ème, devant le Britannique. C’est pire pour son équipier : pour éviter un accrochage sur une attaque suicidaire de Sutil, Button effectue un détour dans l’herbe et plonge en fin de classement.

L’hécatombe continue lorsqu’au 40ème tour, Petrov, en survirage, explose sa Renault dans le piégeux dernier virage alors qu’il occupait la 7ème place grâce à son changement de pneus précoce. Plus de peur que de mal, mais le baquet 2011 s’éloigne encore un peu…

Retour en tête où Vettel, Alonso et Hamilton se sont regroupés en tête de course. La pression est sur l’Allemand, d’autant qu’il se plaint à la radio de la visibilité, alors que la nuit commence à tomber sur Yeongam.

Mais le mauvais sort ne lui laissera pas le temps de tergiverser… A 10 tours de l’arrivée, le moteur de la Red Bull lâche sans crier gare. Deux de chute pour Red Bull, alors qu’Alonso, en tête, est tout près de réaliser le hold-up parfait.

L’action des dernières boucles provient essentiellement du milieu de peloton. Sutil, qui a alterné les dépassements parfaits et les figures libres, met définitivement fin à sa course lorsqu’une attaque sur Kobayashi se termine dans l’échappatoire. Mais le Japonais poursuit sa course, dans les points.

Une aubaine. Car devant lui, Hulkenberg arrive en bout de course avec ses pneus et, après une sortie de piste, se résout à repasser par les stands à quelques minutes du drapeau à damier. Pour son équipier Barrichello, ça ne va guère mieux, mais le Brésilien, doublé pour Kubica puis Liuzzi, sauvera la 7ème place en finissant au ralenti.

Et au terme des 55 tours de course, c’est Fernando Alonso qui s’impose ! Donné perdant il y a cinq courses, il s’empare du même coup de la tête du championnat, 11 points devant Mark Webber. Avec trois victoires sur les quatre derniers GP, la machine espagnole est lancée, et il sera difficile de l’arrêter…

Hamilton termine 2ème et se maintient dans la course au titre, même si avec 21 points de retard, ses chances ne sont plus que mathématiques. C’est encore plus vrai pour Vettel et Button. 12ème seulement, le champion en titre se considère lui-même éliminé de la course, même s’il ne l’est pas encore formellement.

3ème, Massa revient en forme au bon moment en vue du Brésil où il constituera un joker précieux pour son équipier. Schumacher, excellent au plus fort de la pluie, égale son meilleur résultat (4ème), devant Kubica.

Dans la bataille qui oppose Force India à Williams pour la 6ème place constructeurs, l’équipe indienne s’en sort miraculeusement. En plaçant Liuzzi 6ème grâce aux déboires de fin de course de ses rivaux, elle repart avec un point de plus que les voitures bleues et blanches, malgré la 7ème place de Barrichello et la 10ème de Hulkeberg.

Entre les deux, les Sauber réalisent encore un joli tir groupé dans les points, avec Kobayashi devant Heidfeld.
Le point sur les transferts pour 2023 Le point sur les transferts pour 2023
4 août 2022
Cette semaine a été riche en rebondissements concernant le plateau 2023. Tout d'abord, Vettel a annoncé sa retraite et dès le lendemain, Alonso...


Verstappen et RedBull prennent le large aux championnats Verstappen et RedBull prennent le large aux championnats
4 août 2022
C'est désormais la pause estivale, 4 semaines où les pilotes et écuries- sont exemptés de disputer des courses. En une semaine, Verstappen a fa...


Présentation du Grand Prix de France Présentation du Grand Prix de France
19 juillet 2022
La Formule 1 se rend ce week-end sur le circuit du Castellet afin de disputer le Grand Prix de France, le 18ème sur ce circuit. Ferrari a remport...


Piastri toujours au centre des rumeurs pour 2023 Piastri toujours au centre des rumeurs pour 2023
12 juillet 2022
Alors que nous avons atteint la mi-saison avec 11 manches effectuées sur 22, le plateau des pilotes pour 2023 a du mal à se dessiner. Le 3ème pi...


Leclerc bat Verstappen en Autriche Leclerc bat Verstappen en Autriche
10 juillet 2022
La plupart des pilotes s'élancera en pneus mediums, les ingénieurs de chez Pirelli prédisent qu'un seul arrêt serait possible en s'arrêtant pour ...


Verstappen s'impose en Autriche dans la course sprint Verstappen s'impose en Autriche dans la course sprint
9 juillet 2022
C'est parti pour la 2ème course sprint de la saison après le Grand Prix d'Emilie Romagne. L'Alpine de Fernando Alonso est toujours surélevée et...


Verstappen signe la pole et s'élancera en tête de la course sprint Verstappen signe la pole et s'élancera en tête de la course sprint
8 juillet 2022
La marée orange est bien présente en Autriche pour supporter Max Verstappen qui s'est déjà imposé dans la première séance d'essais libres. ...


Présentation du Grand Prix d'Autriche Présentation du Grand Prix d'Autriche
7 juillet 2022
Après l'Angleterre, nous enchaînons directement avec le Grand Prix d'Autriche. Fief de RedBull où Verstappen s'est déjà imposé à 4 reprises,...


Sainz remporte sa première victoire dans une course assez mouvementée Sainz remporte sa première victoire dans une course assez mouvementée
3 juillet 2022
La piste est sèche pour le départ et les pilotes adoptent des stratégies de pneus différents, Verstappen est en tendres tandis que les Ferrari par...


Sous la pluie, Sainz signe sa première pole en Angleterre Sous la pluie, Sainz signe sa première pole en Angleterre
2 juillet 2022
Il pleut légèrement à Silverstone pour la séance qualificative et la pluie est bien présente depuis le début du week-end, ce qui a pas mal pertu...


Plus de news>>
Alonso 25, Red Bull 0 !
Sources : Nextgen-Auto.com Motorsport | Motorsport.com | Stats F1 | F1.com


© Super F1 | R. HERMAN - 2004-2022 - Tous droits réservés. | Partenaires | Contact