Super F1
spafrancorchamps   Grand Prix de BELGIQUE - 0 J 0 H 0 M 0 S - 28 Août 2022 - 15H00   spafrancorchamps
facebook twitter favori

Doublé retentissant pour Brawn GP !


Posté le 13 septembre 2009 - 17:13 par Toby Ratantely

images/53028.jpg Seules 19 voitures s'alignent sur la grille de départ, car Jaime Alguersuari, 20ème, a décidé de partir des stands.

A l'extinction des feux, Lewis Hamilton ne réalise pas un départ exceptionnel, mais son KERS lui permet de sortir à bon compte (en tête) du premier virage. Comme prévu, Raikkonen est déjà 2ème devant Sutil, mais Kovalainen se rate et laisse filer les deux Brawn mais aussi Liuzzi, tous très bien partis.

C'est pire pour Mark Webber, touché et coulé par Kubica dans la deuxième chicane. L'Australien, impuissant, laisse probablement ses dernières chances de titre mondial dans cet abandon. Quant à Kubica, il s'en tire avec un aileron avant abîmé. Cela ne l'empêchera pas de rouler normalement, mais la direction de course l'obligera à repasser par les stands pour changer de museau.

En tête de course, Hamilton mène devant Raikkonen, Sutil, Barrichello, Button et Liuzzi. Quant à Kovalainen, son chemin de croix se poursuit puisqu'il ne peut éviter de laisser Alonso lui prendre la 7ème place. L'Espagnol avait déjà doublé Vettel dans un duel viril mais correct. Hors des points pour le moment, l'Allemand est de surcroît menacé par Heidfeld et Fisichella : un début catastrophe pour Red Bull.

Alors que Rosberg rentre déjà au stand pour retirer un débris de sa voiture (4ème tour), Hamilton attaque au maximum pour grapiller chaque fraction de seconde. Il sait que ses deux plus grands rivaux sont les pilotes Brawn, 4ème et 5ème, qui ne doivent s'arrêter qu'une seule fois contre deux au pilote McLaren. Au 10ème tour, l'écart entre l'Anglais et Barrichello, le mieux placé, tourne autour des 15 secondes.

Et déjà, au 15ème passage, McLaren fait rentrer son pilote de tête. C'est encore plus tôt que prévu ! Il fait néanmoins une bonne opération en repartant devant Liuzzi et Alonso, à la 5ème place. Raikkonen et Sutil s'emparent provisoirement des deux premières places, mais c'est pour l'anecdote, car Adrian rentre au 17ème tour, et Raikkonen, au 19ème.

Alors que Kubica et Alguersuari ont dû renoncer dans l'indifférence générale, Raikkonen a fait une bonne affaire en repartant juste devant Alonso. Sutil est ressorti des stands devant Kovalainen, incapable de le déborder malgré un KERS et une voiture plus légère à ce moment-là. Hélas pour Force India, cette petite victoire est effacée par l'abandon de Liuzzi au 22ème, sur ce qui semble être un problème de boîte.

Ce sont maintenant les pilotes sur une stratégie à un arrêt de produire leur effort. Barrichello et Button mènent la danse, et creusent petit à petit l'écart sur Hamilton. Chez McLaren, on indique à Lewis que les BGP001 s'échappent un peu vite pour jouer la victoire. Traduction : l'Anglais doit pousser encore plus fort. Tarif demandé par le staff McLaren : 0"2 à 0"3 au tour. Facile à dire !

On arrive à mi-course, et Alonso est le premier à opérer son unique ravitaillement dans le peloton de tête. Il est alors en bagarre avec Kovalainen pour la 6ème place, mais le Finlandais rentre au stand dans le tour suivant et les positions restent inchangées. Vettel ne pourra en dire autant : rentré au 28ème tour, il se fait souffler la 8ème place par... Heidfeld, qui a retardé son arrêt au-delà du 30ème passage.

Entre-temps, les Brawn ont également ravitaillé, dans l'ordre prévu, c'est-à-dire Button avant Barrichello. Tout aussi logiquement, Rubens reste devant Jenson. L'écart tutoie alors les 5", il n'a jamais été aussi élevé depuis le début de la course. C'est maintenant à Hamilton de jouer. Au 30ème tour, l'Anglais compte respectivement 15" et 20" d'avance sur les Brawn. Son arrêt est prévu au 34ème passage...

C'est trop court. Malgré une rentrée au stand à la limite de la perte de contrôle et un arrêt-éclair, Hamilton doit laisser filer Barrichello mais aussi Button. Voilà les deux Brawn solidement installées en tête, à moins de 20 tours de l'arrivée. L'équipe a l'occasion de renouer avec le doublé qui les fuit depuis le GP de Monaco, il y a déjà plus de trois mois.

Comme précédemment, Raikkonen et Sutil récupèrent provisoirement la tête de course. Pressant, l'Allemand signe le meilleur tour en course juste avant que les deux voitures ne rentrent au stand ! Mais le duel des mécaniciens sera tronqué de chaque côté : Sutil manque son emplacement et touche légèrement ses mécanos, et le système anti-calage de la Ferrari empêche Raikkonen de repartir aussi vite que prévu.

Et les positions restent inchangées... A quelques tours de l'arrivée, Barrichello mène devant Button, Hamilton, Raikkonen, Sutil, Alonso, Kovalainen et Heidfeld. Beaucoup plus loin, Nakajima et les deux Toyota se cherchent des noises. Glock touche légèrement le Japonais, ce qui permet à Trulli, en embuscade, d'engager un duel au couteau avec son équipier. Duel qui ne prend fin que lorsque Jarno sort de la piste à Lesmo, sans conséquence.

Il ne reste que quelques kilomètres, et Sutil se fait très menaçant sur Raikkonen, dont la Ferrari semble mal s'accomoder des pneus durs. Mais comme à Spa, le KERS de la F60 protège efficacement le Finlandais. Devant eux, Hamilton réduit tant et plus l'écart sur Button au prix d'une grosse attaque. Alors qu'ils entrent dans le dernier tour, il n'y a plus qu'une seconde entre les deux Anglais. Lewis force encore la cadence...

Et soudain, on retrouve la McLaren accidentée dans le virage de Lesmo, à cinq virages de l'arrivée. Consternation chez McLaren. Cette fois, Hamilton est allé trop loin.

C'est donc sous drapeau jaune généralisé et au ralenti que s'effectueront les derniers hectomètres de course. Rubens Barrichello remporte sa deuxième victoire en trois courses, après une démonstration de force et de stratégie de la part du Brésilien et de son équipe. 2ème, Button renoue enfin avec le podium et se ménage toujours une bonne avance (14 points) sur son équipier dans la lutte pour le titre, qui tourne quasiment au duel entre les pilotes Brawn.

Raikkonen récupère un podium inespéré, son quatrième d'affilée. Il laisse le 4ème rang à Sutil, étincelant tout le week-end. Alonso, discret mais convaincant, termine 5ème, devant un anonyme Kovalainen, Heidfeld et finalement Vettel, qui sauve un point. Pas sûr que ça suffise pour maintenir Red Bull dans la course au titre.
Le point sur les transferts pour 2023 Le point sur les transferts pour 2023
4 août 2022
Cette semaine a été riche en rebondissements concernant le plateau 2023. Tout d'abord, Vettel a annoncé sa retraite et dès le lendemain, Alonso...


Verstappen et RedBull prennent le large aux championnats Verstappen et RedBull prennent le large aux championnats
4 août 2022
C'est désormais la pause estivale, 4 semaines où les pilotes et écuries- sont exemptés de disputer des courses. En une semaine, Verstappen a fa...


Présentation du Grand Prix de France Présentation du Grand Prix de France
19 juillet 2022
La Formule 1 se rend ce week-end sur le circuit du Castellet afin de disputer le Grand Prix de France, le 18ème sur ce circuit. Ferrari a remport...


Piastri toujours au centre des rumeurs pour 2023 Piastri toujours au centre des rumeurs pour 2023
12 juillet 2022
Alors que nous avons atteint la mi-saison avec 11 manches effectuées sur 22, le plateau des pilotes pour 2023 a du mal à se dessiner. Le 3ème pi...


Leclerc bat Verstappen en Autriche Leclerc bat Verstappen en Autriche
10 juillet 2022
La plupart des pilotes s'élancera en pneus mediums, les ingénieurs de chez Pirelli prédisent qu'un seul arrêt serait possible en s'arrêtant pour ...


Verstappen s'impose en Autriche dans la course sprint Verstappen s'impose en Autriche dans la course sprint
9 juillet 2022
C'est parti pour la 2ème course sprint de la saison après le Grand Prix d'Emilie Romagne. L'Alpine de Fernando Alonso est toujours surélevée et...


Verstappen signe la pole et s'élancera en tête de la course sprint Verstappen signe la pole et s'élancera en tête de la course sprint
8 juillet 2022
La marée orange est bien présente en Autriche pour supporter Max Verstappen qui s'est déjà imposé dans la première séance d'essais libres. ...


Présentation du Grand Prix d'Autriche Présentation du Grand Prix d'Autriche
7 juillet 2022
Après l'Angleterre, nous enchaînons directement avec le Grand Prix d'Autriche. Fief de RedBull où Verstappen s'est déjà imposé à 4 reprises,...


Sainz remporte sa première victoire dans une course assez mouvementée Sainz remporte sa première victoire dans une course assez mouvementée
3 juillet 2022
La piste est sèche pour le départ et les pilotes adoptent des stratégies de pneus différents, Verstappen est en tendres tandis que les Ferrari par...


Sous la pluie, Sainz signe sa première pole en Angleterre Sous la pluie, Sainz signe sa première pole en Angleterre
2 juillet 2022
Il pleut légèrement à Silverstone pour la séance qualificative et la pluie est bien présente depuis le début du week-end, ce qui a pas mal pertu...


Plus de news>>
Doublé retentissant pour Brawn GP !
Sources : Nextgen-Auto.com Motorsport | Motorsport.com | Stats F1 | F1.com


© Super F1 | R. HERMAN - 2004-2022 - Tous droits réservés. | Partenaires | Contact