Super F1
spafrancorchamps   Grand Prix de BELGIQUE - 0 J 0 H 0 M 0 S - 28 Août 2022 - 15H00   spafrancorchamps
facebook twitter favori

L'intégralité de l'affaire Coughlan/Stepney


Posté le 18 septembre 2007 - 00:00 par Nathan Lohéac

images/stepney.jpg Le 04 juillet dernier, la FIA décide d'ouvrir une enquête: il y aurait une possible affaire d'espionage entre McLaren et Ferrari. Tout cela ne demande qu'à être confirmé mais voici les soupçons: Nigel Stepney (Ferrari) aurait vendu à Mike Coughlan (McLaren) un dossier de plus de 700 pages de plans de la Ferrari F2007.

McLaren dément la rumeur, et pour prouver sa bonne foi, l'écurie incite la Fdération Internationale de l'Automoblie a contrôler leurs monoplaces. Bien sûr, la FIA accepte.

Ferrari accuse McLaren qui se défend aussitôt:
McLaren a complété son enquête et peut affirmer qu'aucune technique mécanique de Ferrari n'a été transmise à un ingénieur McLaren ou même installée sur les MP4-24.

L'écurie McLaren a tout de suite repoussé les accusations venant de la part de Ferrari et de la FIA. Afin de mettre un terme à toutes ces spéculations, l'écurie a proposé à la FIA d'inspecter ses monoplaces afin de prouver que l'équipe n'a aucunement profité de technologies venant de Ferrari.

De son côté, la Scuderia Ferrari enquête sur Nigel Stepney et demande une perquisition chez l'ingéneur de chez McLaren (Mike Coughlan). Au domicile du britannique on retrouve un dossier qui prouve que les informations ont bien circulées entre Nigel Stepney et Mike Coughlan.

Tandis que les deux ingénieurs sont immédiatement licenciés, la FIA décide officiellement d'ouvrir une enquête par cette déclaration En accord avec les deux équipes, la FIA a décidé d'enquêter dans les écuries Scuderia Ferrari Marlboro et Vodafone McLaren Mercedes. Après notre enquête, nous saurons si le Code Sportif International a bien été respecté

Le 13 juillet 2007, McLaren reçoit une convocation pour le 26 juillet au conseil de la FIA. L'écurie devra s'expliquer et donner la raison des documents retrouvés chez Mike Coughlan quelques jours plus tôt. L'écurie s'est déclarée surprise et déçue de la manière dont la FIA la "remerciait" des efforts qu'elle avait effectuée pour aider l'enquête à avancer.
McLaren est alors certain de pouvoir prouver que les documents trouvés chez leur ex-ingénieur n'ont pas été utilisés pour la MP4-24.

De son côté, Lewis Hamilton ne se sent pas atteint par les soupçons. Le 20 juillet, avant le grand prix d'Allemagne, il déclare: Je ne me suis pas intéressé de près à cette affaire. Je ne suis pas inquiet car je ne pense pas perdre de points. Je suis même très confiant. J'ai toujours eu confiance en l'équipe et je suis certain que l'équipe n'a rien fait de mal.

Le 7 août, Ferrari demande une audience à la cour d'appel. Le rendez-vous est fixé pour le 13 septembre. Des membres de chacune des autres écuries seront invités à la séance par la Fédération Internationale de l'Automobile. La FIA avait alors décidée de blanchir McLaren

Le 5 septembre, la FIA dit avoir de nouvelles preuve dans l'affaire d'espionnage. L'audience à la cour d'appel prévue le 13 septembre sera transformée en une réunion du Conseil Mondial des Sports Motorisés. A cette réunion seront également conviés plusieurs membres de l'écurie Vodafone McLaren Mercedes.

Le 7 septembre, on apprend que les pilotes McLaren seront également priés de se rendre à la réunion du 13 septembre. Soupçonnés d'être impliqués dans cette affaire, la FIA a convoqués Fernando Alonso, Lewis Hamilton et Pedro de la Rosa.
Voici la lettre envoyée par Max Mosley à Pedro de la Rosa:
Cher Monsieur de la Rosa, Vous êtes certainement au courant, la FIA a lancé une investigation afin de savoir comment et pourquoi McLaren avait en sa possession des documents confidentiels provenant de Ferrari. Nous avons été récemment alerté car un ou plusieurs pilotes McLaren pourraient avoir ou avoir eu entre leurs mains plusieurs documents en rapport avec cette affaire.Dans l'intérêt du sport et du Championnat, la FIA, en tant que régulateur, doit savoir rapidement si cette alerte se base sur des faits précis.La FIA vous demande de faire une copie de chaque document confidentiel étant entre votre possession ou autre document pouvant confirmer cette alerte. Ces documents peuvent être des preuves écrites comme des emails, lettres, communications électroniques, dessins, diagrammes, enregistrements ou tout autre matériel stocké de manière électronique. La FIA souhaiterait, en particulier recevoir des communications qui pourraient faire référence à Ferrari, Nigel Stepney ou tout autre élément technique en rapport avec Monsieur Stepney ou Ferrari. Si vous avez connaissance de documents similaires, mais sans en être en possession, décrivez les, expliquez comment en avez-vous eu connaissance et pourquoi ce document n'est pas en votre possession. Si vous ne pouvez pas le décrire, envoyez tout ce que vous savez et la FIA ferez le nécessaire afin d'éclaircir cette affaire.Vous savez bien évidemment que tous les possesseurs de Super Licence se doivent d'être irréprochables en matière de légitimité et d'honnêteté. Veuillez nous envoyer ces informations dans les plus brefs délais afin de faire la lumière sur cette affaire . Je peux vous assurer que toutes les informations fournies resteront confidentielles et ne seront pas utilisées contre vous selon les règles du Code Sportif International. Cependant, si la FIA découvre que vous avez caché des informations en rapport avec cette affaire, les conséquences pourraient être considérables.

Le 13 septembre, Hamilton et de la Rosa sont biens présents au conseil. D'ailleurs, Hamilton semble plutôt confiant. Mais Alonso ne s'est pas montré. Son absence est étonnante.

Mais il n'y a pas que l'absence de Fernando qui est étonnante: il y a aussi la présence de Ross Brawn, qui a pris une année sabatique chez Ferrari après le départ de Michael Schumacher. Brawn est présent car il a travaillé en étroite collaboration avec Nigel Stepney et donc le connait bien.

La réunion qui avait commencée à 10 heures devait se terminer à 15 heures mais ne s'est finie qu'à 19 heures passée. Le verdict est tombé: McLaren doit payer 100 millions de dollars et l'écurie est déclassée du championnat du monde des constructeurs. 0 points au compteur, quel que soit les résultats des pilotes aux 4 derniers grands prix de la saison, McLaren n'en marquera pas un de plus et sera de toutes façons en dernière position du classement des constructeurs. Mais leurs voitures seront encore sur la ligne de départ car Alonso et Hamilton n'ont eu aucune santion.

Privé de points et de 100 millions de dollars, McLaren publie un communiqué de la FIA suite au conseil du 13 septembre:
L'essentiel est là: nous pourrons courir en Belgique, les derniers Grand Prix ainsi que la saison prochaine. Nos pilotes pourront continuer à se disputer le titre pilotes. Pourtant, après avoir été présent à la réunion du Conseil, je ne pense pas que nous méritions cette sanction.

Les nouvelles évidences données par nos pilotes, ingénieurs, et staff technique, montrent clairement que nous n'avons pas utilisé d'informations confidentielles afin d'améliorer notre compétitivité.

La presse a beaucoup parlé d'emails ou de messages envoyés entre nos pilotes. Fernando Alonso, Lewis Hamilton et Pedro de la Rosa ont prouvé qu'aucun document confidentiel en provenance de Ferrari n'a été utilisé.

Toute notre équipe, soit plus de 140 personnes, a démontré qu'aucune donnée issue de Ferrari n'a été utilisée.

Nous n'avons pas nié avoir un de nos employé en possession de documents Ferrari chez lui. Ont-ils été utilisés par McLaren ? La réponse est non et cela n'a toujours pas été prouvé à ce jour.

Beaucoup de questions nous ont été posées, notamment pourquoi Stepney et Coughlan étaient en possession de ces documents si McLaren ne les a pas utilisé ? Nous espérions entendre des preuves de la part de Stepney et Coughlan, mais nous savions qu'ils étaient en contacts avec d'autres équipes, comme l'ont confirmé Honda et Toyota.

La saison 2008 ne nous pose aucun problème car nous n'avons pas utilisé d'informations confidentielles appartenant à la Scuderia Ferrari. Nous avons les meilleurs pilotes et la meilleure voiture est nous voulons gagner le Championnat.

De son côté, Jean Todt se dit satisfait des sanctions et Ferrari publie le communiqué suivant:
Ferrari accompagne la décision de la FIA qui a sanctionné l'écurie McLaren pour faute à l'encontre de l'article 151c du code sportif international. Après de nouvelles preuves, des faits et des comportements hautement préjudiciables à l'intérêt du sport ont été démontrés.

Norbert Haug, directeur de Mercedes Motorsport, quant à lui, est choqué des sanctions infligées à McLaren par la FIA. Il déclare:
Ce verdict est un choc pour tous les membres de l'écurie, mais également pour le public et les médias.Nous allons continuer notre bataille comme à Monza la semaine dernière et trouver tous les recours possibles afin de réduire cette sanction.

De la Rosa avait reçu des e-mails de Mike Coughlan, puis avait échangé avec Alonso.
Ces emails prouvent que M. Alonso et M. de la Rosa ont reçu des informations confidentielles Ferrari de Mike Coughlan. explique le document de la FIA. Les deux pilotes savaient que ces informations étaient confidentielles et savaient que Nigel Stepney les avait donné à Mike Coughlan.
Selon les recherches menées par la FIA, voici un mail envoyé à Fernando par de la Rosa:
Toutes les informations venant de Ferrari sont fiables. Elles viennent de Nigel Stepney, leur ancien chef mécanicien - je ne sais pas quel poste il occupe maintenant. C'est la même personne qui nous avait dit que Kimi (Raikkonen) s'arrêterait au 18ème tour en Australie. C'est un ami de Mike Coughlan, notre chef designer. C'est lui qui me l'a dit.

Lors du conseil, de la Rosa pose une question à Coughlan qui lui répond que le système de freins des McLaren était le même que celui des Ferrari: les documents ont donc été utilisés.

La FIA a ensuite ajouté: Le CMSA en a conclu que certains avantages avaient été obtenus, même s'il était impossible de les quantifier.la FIA a décidé de ne pas pénaliser les pilotes: L'écurie McLaren est en premier responsable de cette affaire, les pilotes échappent donc à toute sanction.

L'écurie McLaren aurait pu être radiée deux ans, il en a même été question. a déclaré Ecclestone à la BBC. Pourtant, plusieurs personnes ont préféré lui infliger une amende. L'alternative de la sanction financière est pire que l'exclusion pendant deux années. Ils ont tout de même frôlé le renvoi. Cela aurait été une très mauvaise nouvelle. Cette amende pénalise plus l'écurie.

Bernie pense que la F1 est maintenant plus ouverte, mais les écuries seront surveillées de plus près dorénavant.

Ron Dennis, lui, accepte la décision de la FIA. Dans l'interêt du sport, il ne compte pas faire appel. Il trouve toutefois que la sanction est éxagérée et a déclaré aux journaliste présents à Spa:
Nous ne faisons pas appel car nous voulons que cette affaire se termine le plus rapidement possible. J'espère que les autres écuries comprendront mon choix. Je ne veux pas trainer cette fardeau plus longtemps et le seul moyen de le faire est d'accepter le jugement de la FIA. Je mets fin a cette affaire pour le bien de la F1. Nous ne sommes pas les seuls à mériter cette amende de 100 millions de dollars.
Le point sur les transferts pour 2023 Le point sur les transferts pour 2023
4 août 2022
Cette semaine a été riche en rebondissements concernant le plateau 2023. Tout d'abord, Vettel a annoncé sa retraite et dès le lendemain, Alonso...


Verstappen et RedBull prennent le large aux championnats Verstappen et RedBull prennent le large aux championnats
4 août 2022
C'est désormais la pause estivale, 4 semaines où les pilotes et écuries- sont exemptés de disputer des courses. En une semaine, Verstappen a fa...


Présentation du Grand Prix de France Présentation du Grand Prix de France
19 juillet 2022
La Formule 1 se rend ce week-end sur le circuit du Castellet afin de disputer le Grand Prix de France, le 18ème sur ce circuit. Ferrari a remport...


Piastri toujours au centre des rumeurs pour 2023 Piastri toujours au centre des rumeurs pour 2023
12 juillet 2022
Alors que nous avons atteint la mi-saison avec 11 manches effectuées sur 22, le plateau des pilotes pour 2023 a du mal à se dessiner. Le 3ème pi...


Leclerc bat Verstappen en Autriche Leclerc bat Verstappen en Autriche
10 juillet 2022
La plupart des pilotes s'élancera en pneus mediums, les ingénieurs de chez Pirelli prédisent qu'un seul arrêt serait possible en s'arrêtant pour ...


Verstappen s'impose en Autriche dans la course sprint Verstappen s'impose en Autriche dans la course sprint
9 juillet 2022
C'est parti pour la 2ème course sprint de la saison après le Grand Prix d'Emilie Romagne. L'Alpine de Fernando Alonso est toujours surélevée et...


Verstappen signe la pole et s'élancera en tête de la course sprint Verstappen signe la pole et s'élancera en tête de la course sprint
8 juillet 2022
La marée orange est bien présente en Autriche pour supporter Max Verstappen qui s'est déjà imposé dans la première séance d'essais libres. ...


Présentation du Grand Prix d'Autriche Présentation du Grand Prix d'Autriche
7 juillet 2022
Après l'Angleterre, nous enchaînons directement avec le Grand Prix d'Autriche. Fief de RedBull où Verstappen s'est déjà imposé à 4 reprises,...


Sainz remporte sa première victoire dans une course assez mouvementée Sainz remporte sa première victoire dans une course assez mouvementée
3 juillet 2022
La piste est sèche pour le départ et les pilotes adoptent des stratégies de pneus différents, Verstappen est en tendres tandis que les Ferrari par...


Sous la pluie, Sainz signe sa première pole en Angleterre Sous la pluie, Sainz signe sa première pole en Angleterre
2 juillet 2022
Il pleut légèrement à Silverstone pour la séance qualificative et la pluie est bien présente depuis le début du week-end, ce qui a pas mal pertu...


Plus de news>>
L'intégralité de l'affaire Coughlan/Stepney
Sources : Nextgen-Auto.com Motorsport | Motorsport.com | Stats F1 | F1.com


© Super F1 | R. HERMAN - 2004-2022 - Tous droits réservés. | Partenaires | Contact