Super F1
facebook twitter favori

Vettel fidèle au poste… Monaco aussi !


Posté le 29 mai 2011 - 17:59 par Toby Ratantely

http://superf1.be/spip/IMG/jpg/79357-2.jpg Il fait beau et chaud alors que les 23 voitures (sans Sergio Perez) s’alignent sur la grille de départ. Suite à sa pénalité, Lewis Hamilton s’élance du 9ème rang, derrière Rosberg et Maldonado.

Départ… Vettel et Button s’élancent bien, là où comme souvent, Webber bredouille et se fait passer par Alonso. C’est pire pour Schumacher, qui perd carrément 5 places mais qui redouble brillamment Hamilton dans le Loews.

Au 1er tour, Vettel mène devant Button, Alonso, Webber, Rosberg, Massa, Maldonado, Petrov, Schumacher et Hamilton. Jenson semble quelque peu mal à l’aise en ce début de course : alors qu’Alonso klaxonne derrière la McLaren, Vettel s’échappe très vite, si bien qu’au bout d’une demi-douzaine de tours, l’écart entre les deux premiers frôle les 5’’.

Pourtant, l’Anglais ne s’avoue pas vaincu, et après quelques tours rapides, il stabilise l’écart autour des trois secondes. Derrière, les deux Mercedes sont déjà en grande difficulté avec leurs pneus. Schumacher bouchonne copieusement Hamilton, mais au 9ème passage, Lewis utilise parfaitement le KERS et le peu d’efficacité fournie par le DRS pour doubler brillamment l’Allemand à Sainte-Dévote !

Quelques minutes plus tard, et après avoir été avalé par Barrichello, Schumacher rentre aux stands pour chausser des gommes fraîches. Pendant ce temps en piste, son équipier Rosberg ne va pas mieux, et un double dépassement par Massa et Maldonado le convainc de faire de même, 3 tours plus tard.

C’est également au 15ème tour que Button décide également de chausser un nouveau train de pneus super tendres. Chez Red Bull, on réagit immédiatement en arrêtant Vettel dans le tour suivant, mais l’arrêt se passe mal et Sebastian repart derrière la McLaren ! C’est le premier coup de théâtre de ce GP de Monaco…

Et ce n’est pas fini : Red Bull ayant décidé d’arrêter ses deux voitures dans le même tour, les mécaniciens se retrouvent du coup « trop courts » pour accueillir la RB7 de Webber, qui perd plus de 10 secondes à son stand. L’Australien repart en 15ème position ! Quant à Alonso, il stoppe au 17ème tour et repart juste derrière Vettel.

L’Allemand et l’Espagnol sont en pneus tendres (les plus durs donc), au contraire de Button qui augmente très nettement la cadence. L’Anglais se ménage un matelas de plus de 10 secondes sur Vettel, qui tient facilement Alonso en respect.

De manière assez surprenante, les équipiers respectifs des trois leaders se retrouvent également en bagarre… pour la 10ème place. Webber, Massa et Hamilton se retrouvent bloqués par un groupe de pilotes emmenés par Barrichello, alors 4ème, qui ont pris le pari d’effectuerun long premier relais. Mais Monaco reste Monaco, et ces 9 pilotes se suivent en rang serré… jusqu’au 33ème tour.

A l’épingle du Loews, Hamilton tente une manœuvre très osée sur Massa qui serre immédiatement sa trajectoire. Les deux pilotes s’accrochent, et quelques secondes plus tard, la Ferrari tape violemment le mur dans le tunnel alors que la McLaren venait de la doubler à l’intérieur. La voiture de sécurité est déployée !

Chez McLaren, on a bien anticipé le coup : Button venait de s’arrêter au stand pour chausser encore un train de pneus super tendres. Alonso l’imite dans la foulée (et chausse des pneus tendres), mais pas Vettel… L’Allemand est donc en tête, avec un arrêt de moins dans les jambes.

Comme souvent en cas de SC, il y a des vainqueurs et des perdants. Dans la première catégorie se trouvent en premier lieu Sutil et Kobayashi, qui en ont profité pour s’arrêter tout en restant dans le même tour que le leader. Les voilà 4ème et 5ème avec des pneus neufs !

C’est en revanche moins rose pour Barrichello, qui s’était arrêté juste avant l’accident de Massa, et Heidfeld, qui a vu la voiture de sécurité sortir des stands sous son nez. Ces deux pilotes se retrouvent d’un coup à un tour de Vettel …

Ca repart au 39ème tour. Très vite, Button, qui doit encore chausser les pneus tendres, met une grosse pression sur Vettel. Visiblement pris de court par la stratégie Red Bull, le stand McLaren informe son pilote qu’il doit passer son rival très rapidement s’il veut conserver ses chances de victoire. Plus facile à dire qu’à faire !

Dix tours plus tard, alors que Button est toujours bloqué derrière Vettel, l’Anglais décide d’anticiper son dernier arrêt et chausse des gommes tendres à 29 tours du but. On se retrouve à présent avec Vettel en tête avec des gommes usées jusqu’à la corde, devant Alonso avec un train de pneus plus frais, et Button avec des gommes en parfait état…

Et au fur et à mesure que les boucles défilent, la stratégie de Red Bull semble claire à présent : Vettel va tenter de boucler la course avec ce train de pneus qu’il possède depuis le 16ème tour ! C’est osé… Mais à une vingtaine de tours de l’arrivée, Alonso est revenu dans les roues de la Red Bull, alors que Button fait le forcing et revient à moins de 8 secondes du leader. La fin de course s’annonce épique.

63ème tour : les trois leaders sont roue dans roue ! Moins rapide que Button mais plus véloce que Vettel, Alonso est le plus incisif et tente plusieurs fois de faire usage du DRS dans la courte ligne droite des stands, sans succès. Les tours s’égrènent et les différentiels de performance entre les trois voitures s’accroissent à chaque seconde, mais les positions ne bougent pas.

C’est alors que Sutil, qui venait de céder à Kobayashi et Webber, sort de la piste et créé un énorme cafouillage. Surpris, Hamilton freine, un peu trop pour Alguersuari qui emboutit la McLaren. L'Espagnol « rebondit » sous le nez de Petrov qui n’a d’autre choix de se jeter dans le mur ! On est au 69ème tour et la voiture de sécurité intervient pour la 2ème fois. Une aubaine pour Vettel… mais c’est le jeu à Monaco.

Très vite, il s’avère que Petrov est légèrement blessé, ce qui provoque l’interruption de la course au 72ème tour, le temps que les secouristes puissent évacuer le Russe en toute sécurité. Fort heureusement, Petrov ne souffrirait que de blessures superficielles aux jambes.

Sur la nouvelle grille de départ, Vettel prend un gros avantage sur ses concurrents, car le règlement stipule que les mécaniciens peuvent intervenir sur les voitures dans cette situation… et donc changer les pneumatiques ! C’est donc avec un train de pneus super tendres neufs que l’Allemand va s’élancer pour les 6 derniers tours. On respire chez Red Bull…

Quant à Hamilton, il n’est pas malheureux non plus puisque son équipe profite de l’interruption pour changer ses ailerons arrière (détruit par Alguersuari) et avant (endommagé lors du contact avec Massa).

Ca repart ! Comme prévu, les trois leaders se retrouvent à présent dans un rythme similaire et l’affaire semble entendue. Mais derrière, Hamilton se fait encore remarquer en tentant la même manœuvre qu’avec Schumacher plus tôt à Sainte-Dévote… Sauf que cela se termine par un accrochage avec Maldonado qui reste hélas sur le carreau. Il était 6ème.

Au bout de 78 tours sous haute tension, Sebastian Vettel remporte donc une nouvelle victoire ! Un succès plutôt inattendu, voire chanceux, mais le pilote allemand et son équipe ont été récompensés de leur prise de risque totalement inattendue au niveau de la gestion des pneumatiques. Alonso et Button, irréprochables, complètent le podium.

4ème après être venu à bout de Kobayashi en toute fin de course, Mark Webber regrettera son départ raté et son passage au stand catastrophique, mais il pouvait difficilement espérer mieux. Brillant 5ème, le Japonais résiste sur la ligne à Hamilton, qui ne s’est pas fait que des amis aujourd’hui… L’Anglais est d’ailleurs convoqué par les commissaires de piste après la course pour son accrochage en fin de course.

Après des hauts et des bas, Sutil arrache tout de même une belle 7ème place, devant un Heidfeld revenu de nulle part, de même que Barrichello et Buemi, qui récoltent les derniers points de haute lutte.
Le duel Hamilton-Verstappen s’annonce bouillant en Hongrie ! Le duel Hamilton-Verstappen s’annonce bouillant en Hongrie !
25 juillet 2021
Le premier août prochain, en Hongrie, le Grand Prix de Formule 1 s’annonce déjà chaud bouillant. En effet, après les évènements de Silverstone...


Hamilton s'impose à domicile Hamilton s'impose à domicile
19 juillet 2021
Pour la première fois de l'histoire, la grille de départ a été déterminée par l'ordre d'arrivée à une course disputée la veille et remportée...


Verstappen remporte la qualification sprint Verstappen remporte la qualification sprint
17 juillet 2021
La première qualification sprint de l'histoire se tient ce samedi à Silverstone: une course de 17 tours sans ravitaillement dont le vainqueur s'éla...


Hamilton premier des qualifications en Angleterre Hamilton premier des qualifications en Angleterre
16 juillet 2021
C'est une séance qualificative particulière qui a eu lieu ce vendredi soir au Royaume-Uni, tout d'abord parce qu'elle se déroule un vendredi puis e...


Présentation du Grand Prix de Grande-Bretagne Présentation du Grand Prix de Grande-Bretagne
13 juillet 2021
Le Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 est attendu par beaucoup et ce, pour plusieurs raisons: 1) C'est un circuit qui réussit généralement mieux...


Le Grand Prix d'Australie est annulé Le Grand Prix d'Australie est annulé
6 juillet 2021
Initialement reporté en fin de saison, le Grand Prix d'Australie vient d'être officiellement annulé. Les nouvelles restrictions du pays concernant ...


Verstappen à nouveau impérial en Autriche Verstappen à nouveau impérial en Autriche
4 juillet 2021
Les week-ends se suivent et se ressemblent pour Max Verstappen qui fait un pas de plus vers le titre. Le Néerlandais a réussi son premier grand c...


Présentation du Grand Prix d'Autriche Présentation du Grand Prix d'Autriche
1 juillet 2021
Les équipes et pilotes sont restés en Autriche cette semaine afin de disputer un 2ème Grand Prix, toujours sur le circuit du RedBull Ring. Le même...


Verstappen mène la course de bout en bout en Styrie Verstappen mène la course de bout en bout en Styrie
27 juin 2021
Cette première course en Autriche nommée "Grand Prix de Styrie" est l'occasion de voir un nouveau duel entre Verstappen et Hamilton, les 2 pilotes s...


Verstappen en pole en Styrie Verstappen en pole en Styrie
26 juin 2021
Le duel entre Verstappen et Hamilton a déjà commencé dès les essais libres, il devrait se poursuivre durant cette séance qualificative. Q1...


Plus de news>>

Vettel fidèle au poste… Monaco aussi !
Sources : Nextgen-Auto.com Motorsport | Motorsport.com | Stats F1 | F1.com


© Super F1 | R. HERMAN - 2004-2021 - Tous droits réservés. | Partenaires | Contact