Super F1
spafrancorchamps   Grand Prix de BELGIQUE - 0 J 0 H 0 M 0 S - 28 Août 2022 - 15H00   spafrancorchamps
facebook twitter favori

Victoire autoritaire de Vettel !


Posté le 10 octobre 2010 - 11:10 par Toby Ratantely

images/69606.jpg Seules 23 voitures s’aligneront au départ du GP du Japon. Luca di Grassi est sorti de la piste dans son tour de mise en grille et si le pilote n’est pas blessé, la Virgin n’est absolument pas en état de débuter la course.

Comme prévu, c’est sous un soleil éclatant que les feux s’éteignent. Sebastian Vettel prend un très bon départ, alors que Kubica, 3ème sur la grille, lui emboîte le pas et grille la politesse à Webber. Derrière, Hamilton a déjà gommé une partie de sa pénalité en s’installant au 6ème rang.

Dans le peloton en revanche, il y a de la casse. Auteur d’un départ canon, Petrov se rabat sur Hulkenberg et envoie les deux voitures au tapis. Un peu plus loin, Massa coupe maladroitement le premier virage et va s’écraser sur la Force India de Liuzzi. Déjà quatre abandons, alors que Rosberg change de pneus dès la fin du premier tour.

Heureusement pour lui, la voiture de sécurité est de sortie, le temps d’évacuer les monoplaces qui jonchent les bas-côtés. D’autant qu’un nouveau coup de théâtre survient lorsque Kubica, alors 2ème, voit sa roue arrière droite prendre congé ! C’est l’abandon : Renault peut déjà plier bagages…

Au 6ème tour, la voiture de sécurité s’efface et Vettel mène la danse devant Webber, Alonso, Hamilton et Button, soit les cinq prétendants au titre mondial. Plus loin, la bataille Schumacher – Barrichello connaît un énième acte, cette fois à l’avantage de l’Allemand, au prix d’une belle manœuvre à la chicane. Le voilà 6ème.

En milieu de classement, c’est Kobayashi, l’autochtone, qui fait le spectacle. Coupable d’une erreur en qualifications qui l’a rejeté en 14ème position sur la grille, il tient à se racheter et s’y emploie. Il double Alguersuari à l’épingle dans une manœuvre très osée… avant de récidiver face à Buemi, mais plus proprement.

Le Japonais se retrouve à présent derrière Sutil, et c’est encore sur un freinage tardif exemplaire à l’épingle que Kamui surprendra l’Allemand, qui ne s’y attendait visiblement pas…

C’est d’ailleurs Sutil qui ouvre la vague des changements de pneus, accompagné de Heidfeld, on est au tiers de la course (18ème tour). Il est imité rapidement par la plupart de ses concurrents, les pneus tendres ayant chaussé la majorité des monoplaces sur ce premier relais.

Parmi ces pilotes, on trouve Schumacher, toujours 6ème avant son arrêt, mais qui a le malheur de ressortir juste derrière Rosberg. Michael étant de toute évidence plus rapide avec ses gommes neuves, un véritable bras de fer s’engage entre les deux Mercedes à partir de cet instant.

Quant à Button, étant le seul pilote de tête à avoir chaussé des pneus durs au départ, il s’empare logiquement de la tête du GP après les arrêts des Red Bull, d’Alonso et de Hamilton, qui sont repartis dans le même ordre. Mais pour combien de temps ?

La réponse vient rapidement, car Button, avec ses pneus usés, ne peut tenir le rythme de ses quatre poursuivants, tous à l’attaque. Si bien qu’à une vingtaine de tours du but, les cinq leaders sont groupés en moins de 15’’… avec un arrêt de retard pour Button.

Avec les Red Bull, 2ème et 3ème, qui ont levé le pied en attendant l’arrêt du Britannique (38ème tour), Alonso et Hamilton se sont en effet bien rapprochés. Mais alors que Lewis semble le plus en verve, le 3ème rapport de sa boîte (qui venait d’être changée…) déclare forfait.

Si ce nouveau coup du sort ne contraint pas Hamilton à l’abandon, l’Anglais doit lever le pied et, très fair-play, laisse passer son équipier pour le gain de la 4ème place. Est-ce la fin des espoirs de McLaren au championnat ? Ca y ressemble fort…

Retour sur Kobayashi, qui a lui aussi pris le pari de partir en pneus durs. Après son arrêt tardif, le voilà 12ème, mais en gommes tendres fraîches. Comme à Valence, il en profite et redouble Alguersuari, à l’extérieur cette fois ! Et ce en dépit d'une résistance acharnée de l’Espagnol, qui en sera quitte pour un changement d’aileron.

Alors que Sutil abandonne dans un grand panache de fumée, Kobayashi continue sa remontée et, puisque l’histoire semble se répéter, dépasse de nouveau Buemi avec une facilité déconcertante. Puis c’est Barrichello qui cède au culot du Japonais… Le voilà 9ème.

C’est alors que Rosberg doit soudainement renoncer… pour la même raison de Kubica avant lui, à savoir une roue baladeuse ! Voilà Schumacher, longtemps bloqué par son équipier, de nouveau 6ème, devant un discret mais surprenant Heidfeld. Mais Nick laissera sportivement Kobayashi, bien plus rapide, pour assurer un joli résultat d’ensemble à Sauber.

En tête, les écarts se sont resserrés entre les Red Bull et Alonso, mais aujourd’hui, les voitures autrichiennes étaient bien les meilleures. Au terme des 53 tours de course, c’est donc Sebastian Vettel qui remporte sa 3ème course de l’année, au terme d’une course menée en patron.

Pour la 4ème fois consécutive, Webber repart d’une course dans une position plus confortable qu’en y arrivant. En finissant 2ème devant Alonso, son avance au championnat passe désormais à 14 points. Sauf qu’ils sont désormais deux ex aequo à le chasser, puisque Vettel et Alonso comptent exactement 206 points chacun, contre 220 à Webber.

Et le vent semble souffler dans les voiles de l'Allemand actuellement...

Et il faut croire que la lutte finale opposera uniquement ces trois pilotes, car les McLaren, bien que 4ème et 5ème, ont perdu très gros ce week-end. Entre erreurs de pilotage, problèmes mécaniques et stratégie hasardeuse, Hamilton et Button peuvent être éliminés de la course au titre dès le prochain GP, en Corée… si celui-ci a bien lieu.

Au classement constructeurs également, ce GP s’avèrera certainement décisif à l’heure de faire les comptes. Avec 45 points d’avance sur McLaren, Red Bull a fait un grand pas vers le titre. En terminant 6ème, Schumacher douche sérieusement les maigres espoirs de 4ème place pour Renault.

Quant à Barrichello, 9ème derrière le joli tir groupé des Sauber aux 7ème et 8ème rangs, il permet à Williams de revenir à deux petites unités de Force India au championnat. Vu la différence de performance actuelle entre les deux voitures, difficile d’être optimiste pour les hommes de Vijay Mallya.
Le point sur les transferts pour 2023 Le point sur les transferts pour 2023
4 août 2022
Cette semaine a été riche en rebondissements concernant le plateau 2023. Tout d'abord, Vettel a annoncé sa retraite et dès le lendemain, Alonso...


Verstappen et RedBull prennent le large aux championnats Verstappen et RedBull prennent le large aux championnats
4 août 2022
C'est désormais la pause estivale, 4 semaines où les pilotes et écuries- sont exemptés de disputer des courses. En une semaine, Verstappen a fa...


Présentation du Grand Prix de France Présentation du Grand Prix de France
19 juillet 2022
La Formule 1 se rend ce week-end sur le circuit du Castellet afin de disputer le Grand Prix de France, le 18ème sur ce circuit. Ferrari a remport...


Piastri toujours au centre des rumeurs pour 2023 Piastri toujours au centre des rumeurs pour 2023
12 juillet 2022
Alors que nous avons atteint la mi-saison avec 11 manches effectuées sur 22, le plateau des pilotes pour 2023 a du mal à se dessiner. Le 3ème pi...


Leclerc bat Verstappen en Autriche Leclerc bat Verstappen en Autriche
10 juillet 2022
La plupart des pilotes s'élancera en pneus mediums, les ingénieurs de chez Pirelli prédisent qu'un seul arrêt serait possible en s'arrêtant pour ...


Verstappen s'impose en Autriche dans la course sprint Verstappen s'impose en Autriche dans la course sprint
9 juillet 2022
C'est parti pour la 2ème course sprint de la saison après le Grand Prix d'Emilie Romagne. L'Alpine de Fernando Alonso est toujours surélevée et...


Verstappen signe la pole et s'élancera en tête de la course sprint Verstappen signe la pole et s'élancera en tête de la course sprint
8 juillet 2022
La marée orange est bien présente en Autriche pour supporter Max Verstappen qui s'est déjà imposé dans la première séance d'essais libres. ...


Présentation du Grand Prix d'Autriche Présentation du Grand Prix d'Autriche
7 juillet 2022
Après l'Angleterre, nous enchaînons directement avec le Grand Prix d'Autriche. Fief de RedBull où Verstappen s'est déjà imposé à 4 reprises,...


Sainz remporte sa première victoire dans une course assez mouvementée Sainz remporte sa première victoire dans une course assez mouvementée
3 juillet 2022
La piste est sèche pour le départ et les pilotes adoptent des stratégies de pneus différents, Verstappen est en tendres tandis que les Ferrari par...


Sous la pluie, Sainz signe sa première pole en Angleterre Sous la pluie, Sainz signe sa première pole en Angleterre
2 juillet 2022
Il pleut légèrement à Silverstone pour la séance qualificative et la pluie est bien présente depuis le début du week-end, ce qui a pas mal pertu...


Plus de news>>
Victoire autoritaire de Vettel !
Sources : Nextgen-Auto.com Motorsport | Motorsport.com | Stats F1 | F1.com


© Super F1 | R. HERMAN - 2004-2022 - Tous droits réservés. | Partenaires | Contact