Super F1
facebook twitter favori

Victoire de Vettel au bout du suspense !


Posté le 22 mai 2011 - 17:39 par Toby Ratantely

http://superf1.be/spip/IMG/jpg/78978.jpg Température estivale sur la grille de départ à Barcelone. Chez Red Bull, malgré l’écart colossal creusé en qualifications, l’incertitude est de mise sur la grille de départ. Les soucis de KERS constituent toujours une épée de Damoclès qui plane au moment de l’extinction des feux.

Départ ! Le poleman Webber s’élance très moyennement, Vettel tente d’en profiter en prenant l’extérieur de son équipier… Mais c’est Alonso qui surprend tout le monde en s’immisçant à l’intérieur : l’Espagnol est en tête de la course sous les hourras du public !

Une fois n’est pas coutume, il s’avère que les pilotes placés sur la partie « sale » de la grille se sont mieux élancés. Alonso mène devant Vettel, Webber, Hamilton, Petrov, Schumacher (4 places de gagnées), Rosberg, Massa, Buemi et Button. L’Anglais a donc perdu 5 places au départ, même s’il redouble la Toro Rosso dans la foulée.

Alors que Kobayashi doit, comme en Turquie, repasser par les stands très tôt suite à un incident, en tête, c’est une autre course qui commence. La Ferrari semble nettement moins fringante que la Red Bull et même la McLaren, de fait un quatuor de tête se forme rapidement avec Alonso, Vettel, Webber et Hamilton.

Pourtant, les positions ne varient guère. Alors que l’on espère avec intérêt un facilité de dépassement accrue grâce au DRS, la vitesse de pointe plutôt faible de la Red Bull empêche Vettel de menacer réellement Alonso. Au contraire, l’aileron de l’Allemand lui permet plutôt de défendre sa position face à Webber, qui neutralise Hamilton de la même façon.

On n’est qu’au 7ème tour, et Perez regagne déjà les stands pour changer de pneus. Nombre de pilotes l’imitent dans les minutes qui suivent et au 9ème passage, Vettel est le premier parmi les hommes de tête à s’arrêter. Hélas pour l’Allemand, il repart derrière 6ème, dans le trafic. Lorsqu’Alonso stoppe au tour suivant (tout comme Webber), il repart devant le pilote Red Bull, qui n’a pourtant pas traîné puisqu’il a doublé Massa et Button dans son tour de sortie.

Au final, la bonne opération est signée Hamilton puisque l’Anglais, en retardant son arrêt, s’est débarassé de Webber, qui a connu les mêmes soucis que son équipier. La course tourne lentement au vinaigre pour celui qui était en pole il y a quelques minutes… Quant à Button, revenu au 5ème rang, il semble parti, comme à Istanbul, pour un arrêt de moins que les autres puisqu’il attend le 14ème tour pour stopper.

Compte tenu de la durée de vie des pneus Pirelli, les GP deviennent désormais une succession de relais très courts entrecoupés par de fréquents arrêts. 18ème tour, Sebastian Vettel, toujours bloqué par Alonso, passe déjà par les stands pour son 2ème arrêt. Comme tout à l’heure, Alonso et Webber rentrent dans le tour suivant… Et cette fois, Vettel parvient à griller la politesse à la Ferrari grâce à un tour de sortie magistral !

C’est un des tournants de la course, car le pilote Red Bull adopte immédiatement son vrai rythme et cela se traduit par des paquets de dixièmes à chaque boucle. Chez McLaren, on a décidé au contraire de retarder les arrêts d’Hamilton par rapport à Alonso et Webber. Mais ça fonctionne également puisque l’Anglais reprend la piste en 2ème position après son arrêt, au 23ème tour.

A la mi-course, Vettel mène donc devant Hamilton, Alonso, et Webber. Derrière eux, Button stoppe pour la 2ème fois au 31ème tour et chausse des pneus tendres. McLaren lui passe un message très clair : c’est le moment pour en faire le meilleur usage, car peu après, l’ensemble du top 4 s’arrête pour la 3ème fois et chausse des pneus durs.

Et l’Anglais s’y emploie. Très vite, il est le plus rapide en piste et en 8 tours, il est revenu sur Webber et Alonso qui perdent beaucoup de temps dans leur bataille rapprochée. Au 39ème tour, il avale la Red Bull dans la ligne droite, puis la Ferrari quelques centaines de mètres plus loin. L’espace de quelques secondes, il était facile de dépasser à Barcelone !

Retour en tête où Hamilton tient toujours Vettel sous pression : l’écart est désormais inférieur à deux secondes. Mais l’Allemand garde juste la marge nécessaire pour ne pas être inquiété lors des changements de pneus. La Red Bull stoppe pour la dernière fois au 48ème tour, une boucle avant Hamilton, et les positions restent inchangées.

Derrière eux, Webber s’est finalement débarrassé d’Alonso en stoppant plus tard (47ème tour) que l’Espagnol : il était temps, et on est en droit de se demander pourquoi Red Bull a systématiquement arrêté son pilote en même temps que la Ferrari lors des arrêts précédents.

La fin de course approche. Pour autant, le suspens reste entier, car Hamilton ne lâche pas Vettel d’une semelle. Derrière, Webber est revenu à 4 secondes de Button. La double bataille Red Bull et McLaren est à peine éclipsée par la grosse sortie de piste de la Lotus de Kovalainen, au 50ème tour.

Dans le peloton, Heidfeld, « grâce » à son forfait en qualifications suite à une casse moteur, disposait d’un train de pneus tendres supplémentaires, et il en profite. Avec les gommes les plus performantes, il réalise un festival en cette fin de course où la plupart de ses rivaux accusent le coup en pneus durs. Il double Massa (qui abandonnera peu après), puis Perez pour s’installer au 8ème rang.

L’Allemand se retrouve à une quizaine de secondes des Mercedes de Schumacher et Rosberg qui ne se quittent pas. Rosberg a paru plus rapide que son équipier pendant la quasi-totalité de la course, mais un DRS aux abonnés absents et une radio en berne compliquent sérieusement une tentative de dépassement ou un changement de stratégie.

Au terme des 66 tours de course, Sebastian Vettel s’impose finalement pour six dixièmes de seconde face à un Lewis Hamilton déchaîné ! Malgré de nombreuses tentatives de dépassement au bout de la ligne droite (grâce au DRS), malgré un KERS récalcitrant sur la RB7, c’est bien Vettel qui emporte sa 4ème course en 5 manches.

3ème, Button peut regretter son départ catastrophique. Il devance un Webber méconnaissable, surtout lorsqu’on se remémore sa brillante prestation contre le chrono la veille.

Au 5ème rang, on retrouve la Ferrari d’Alonso, à… un tour de Vettel, qu’il devançait pourtant en début de course ! Il ne fait aucun doute qu’aujourd’hui, Alonso méritait mieux, tout comme il est certain que la 150 Italia ne valait pas cette 5ème place... surtout vu la prestation fantomatique de Massa.

Schumacher et Rosberg terminent 6ème et 7ème, et devancent Heidfeld sur le fil, le rush final de Nick se terminant à 0’’4 de la deuxième Mercedes. Il devance un excellent Perez et un non moins brillant Kobayashi. Comme en Turquie, le Japonais a été retardé en début de course, et comme en Turquie, Kamui arrache encore une place dans le top 10. Bluffant !
Le duel Hamilton-Verstappen s’annonce bouillant en Hongrie ! Le duel Hamilton-Verstappen s’annonce bouillant en Hongrie !
25 juillet 2021
Le premier août prochain, en Hongrie, le Grand Prix de Formule 1 s’annonce déjà chaud bouillant. En effet, après les évènements de Silverstone...


Hamilton s'impose à domicile Hamilton s'impose à domicile
19 juillet 2021
Pour la première fois de l'histoire, la grille de départ a été déterminée par l'ordre d'arrivée à une course disputée la veille et remportée...


Verstappen remporte la qualification sprint Verstappen remporte la qualification sprint
17 juillet 2021
La première qualification sprint de l'histoire se tient ce samedi à Silverstone: une course de 17 tours sans ravitaillement dont le vainqueur s'éla...


Hamilton premier des qualifications en Angleterre Hamilton premier des qualifications en Angleterre
16 juillet 2021
C'est une séance qualificative particulière qui a eu lieu ce vendredi soir au Royaume-Uni, tout d'abord parce qu'elle se déroule un vendredi puis e...


Présentation du Grand Prix de Grande-Bretagne Présentation du Grand Prix de Grande-Bretagne
13 juillet 2021
Le Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 est attendu par beaucoup et ce, pour plusieurs raisons: 1) C'est un circuit qui réussit généralement mieux...


Le Grand Prix d'Australie est annulé Le Grand Prix d'Australie est annulé
6 juillet 2021
Initialement reporté en fin de saison, le Grand Prix d'Australie vient d'être officiellement annulé. Les nouvelles restrictions du pays concernant ...


Verstappen à nouveau impérial en Autriche Verstappen à nouveau impérial en Autriche
4 juillet 2021
Les week-ends se suivent et se ressemblent pour Max Verstappen qui fait un pas de plus vers le titre. Le Néerlandais a réussi son premier grand c...


Présentation du Grand Prix d'Autriche Présentation du Grand Prix d'Autriche
1 juillet 2021
Les équipes et pilotes sont restés en Autriche cette semaine afin de disputer un 2ème Grand Prix, toujours sur le circuit du RedBull Ring. Le même...


Verstappen mène la course de bout en bout en Styrie Verstappen mène la course de bout en bout en Styrie
27 juin 2021
Cette première course en Autriche nommée "Grand Prix de Styrie" est l'occasion de voir un nouveau duel entre Verstappen et Hamilton, les 2 pilotes s...


Verstappen en pole en Styrie Verstappen en pole en Styrie
26 juin 2021
Le duel entre Verstappen et Hamilton a déjà commencé dès les essais libres, il devrait se poursuivre durant cette séance qualificative. Q1...


Plus de news>>

Victoire de Vettel au bout du suspense !
Sources : Nextgen-Auto.com Motorsport | Motorsport.com | Stats F1 | F1.com


© Super F1 | R. HERMAN - 2004-2021 - Tous droits réservés. | Partenaires | Contact