Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > EL3 : La pluie était la plus forte

EL3 : La pluie était la plus forte

samedi 17 octobre 2009, par Toby Ratantely

images/54462.jpg

C’est à peine exagéré de dire qu’il ne s’est... rien passé durant cette dernière séance libres du GP du Brésil. La pluie était redoutée, elle n’a pas manqué son apparition. La météo s’est avérée tellement mauvaise que l’hélicoptère du circuit a longtemps été incapable de décoller, interdisant de facto le lancement de la séance d’essais. Prévu à 11h, le feu vert a été repoussé à 11h15, puis 11h30... avant d’avoir effectivement lieu à 11h42, pour seulement 18’ d’essais contre une heure initialement prévue.

En prévision d’une qualification qui s’annonce dantesque, les pilotes se sont risqués en piste afin d’avoir un aperçu de ce qui pourrait les attendre tout à l’heure. Non sans mal : plusieurs pilotes et non des moindres (notamment Alonso et Raikkonen) se sont fait piéger, sans gravité, par une piste lessivée par les trombes d’eau. Mais c’est Romain Grosjean qui, bien malgré lui, va se faire remarquer. A cinq minutes du drapeau à damier, Romain sort de la piste, effectue un vol plané et tape violemment les protections. La séance s’arrête là pour lui...

... et pour tous les autres, car le drapeau rouge est brandi, et il est bientôt annoncé que la séance en restera là. Les chronos ne sont évidemment guère significatifs, mais signalons tout de même la belle performance des Williams, qui s’adjugent les deux meilleurs temps, Rosberg devant Nakajima. Ils ne sont que trois à avoir roulé dans la même seconde que Nico : Nakajima, Button (3ème) et Alonso (4ème). Autant dire que les écarts sont infiniment plus élevés que sur le sec, le dernier (Kobayashi) accusant plus de 7" sur le meilleur temps.


1