Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Ferrari perd la 3ème place du championnat !

Ferrari perd la 3ème place du championnat !

mercredi 21 octobre 2009, par Lamine Allag

images/raikkonen200910-1.jpg

Un Grand Prix assez terne pour la Scuderia qui n’a engrangé que 3 petits points ce week-end ! C’est trop peu comparé à la 3eme place de Lewis Hamilton dans la lutte qui oppose Mclaren à Ferrari. La Scuderia est désormais 4ème au championnat à 1 point de retard sur Mclaren. Il y a donc urgence dans la Maison Rouge :

Kimi Raikkonen (6eme) :
Ce qui s’est passé durant le premier tour a ruiné ma course. J’ai d’abord été percuté sur le coté, puis en essayant de passer Webber, j’ai été touché me faisant perdre l’aileron avant. A l’arrêt au stand, je me suis retrouvé avec quelques gouttes d’essence dans mon œil, provenant du tuyau de ravitaillement coincé sur la voiture de Kovalainen, puis j’ai été la proie des flammes en étant aveuglé : j’allais arrêter, mais heureusement, les flammes se sont rapidement éteintes. Même maintenant, mes yeux me brûlent toujours, mais je vais bien. Après le redémarrage, je ne pouvais qu’essayer la stratégie de dépasser et au moins j’ai ramené quelques points. Je suis déçu car aujourd’hui, je suis sûr que nous aurions pu monter sur le podium. Il y a encore une course à faire, nous allons voir ce que nous pouvons faire à Abu Dhabi en vue de récupérer cette troisième place.

Giancarlo Fisichella (11eme) :
Evidemment, partir de la dernière ligne, ma course était déjà compromise. Puis il y avait aussi l’incident avec Kovalainen, qui est partis en tête-à-queue devant moi, me forçant à partir dans l’herbe, ce qui m’a empêché d’essayer de reprendre quelques positions dans le combat du premier tour. Nous avions opté pour une stratégie à un arrêt et, cela était bon, mais dans la partie finale de la course, les pneus tendres ont commencé à développer un peu de graining, ainsi je n’étais pas en mesure de maintenir le rythme de ceux devant moi me faisant perdre une place. En plus de cela, le KERS fonctionnait par à-coups. Au vu de mon expérience avec Ferrari jusqu’ici, je ne veux pas cacher que je me sens un peu contrarié, car il n’y a pas eu un seul week-end où tout s’est déroulé comme prévu. Maintenant nous allons à Abu Dhabi, qui sera un nouveau lieu pour tout le monde, je ferai donc de mon mieux pour aider l’équipe à reprendre cette troisième place qui s’est dérobée aujourd’hui.


0