Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Nürburgring - Qualifications : Webber confirme, Hamilton surprend

Nürburgring - Qualifications : Webber confirme, Hamilton surprend

samedi 23 juillet 2011, par Toby Ratantely

Sur un circuit du Nurburgring épargné par les averses, Mark Webber a signé le meilleur chrono de la séance qualificative et s’élancera donc de la pole position du GP d’Allemagne. Une demi-surprise pour celui qui réédite donc sa performance de Silverstone, l’Australien s’étant montré à l’aise dès les premiers tours de roues vendredi.

En revanche, peu auraient misé sur une première ligne de Lewis Hamilton cette après-midi, le Britannique s’étant lui-même exclu de la bataille pour la pole après un vendredi n’augurant rien de bon. Et pourtant... Au prix d’un tour "pervers" (sic) de l’aveu même de Lewis, la MP4-26 se hisse en 2ème position à 0"055 de la pole !

En deuxième ligne en revanche, ça rigole déjà moins. 3ème, Sebastian Vettel rate la première ligne pour la première fois depuis Monza... l’an passé, soit 15 GP. A ses côtés, Fernando Alonso attendait certainement un peu mieux qu’une 4ème place après des essais libres prometteurs.

Massa complète le top 5 devant un superbe Rosberg, qui relègue Schumacher, 10ème après une erreur dans son dernier tour, à 1"2. C’est la soupe à la grimance pour Button (7ème), qui concède lui aussi plus d’une seconde à son équipier.

Sommé de hausser son niveau de jeu en qualifications, Adrian Sutil s’y emploie et partira aux côtés de la deuxième McLaren. 9ème, Petrov bat de nouveau Heidfeld, 11ème après avoir manqué la Q3 pour trois centièmes de seconde.

12ème, Di Resta accuse le coup comme rarement face à son équipier son un tour. Il bat tout de même les deux Williams, en 7ème ligne, où Maldonado garde ses (bonnes) habitudes en devançant encore Barrichello (privé de KERS).

Gros coup de mou pour les deux Sauber, puisque Perez n’est que 15ème et que Kobayashi n’a même pas passé la Q1 et partira 18ème. Ou plutôt 17ème car Buemi, auteur du 16ème temps devant Alguersuari, a été disqualifié pour essence non conforme et se voit donc relégué à la dernière place.

Dès lors, c’est logiquement que Kovalainen partira 18ème (19ème avant le déclassement de Buemi). Derrière, Glock profite parfaitement des difficultés de l’intérimaire Chandhok pour s’intercaler entre les deux Lotus, même s’il ne bat l’Indien que de 0"022.

D’Ambrosio est 21ème et devance Ricciardo sur la 11ème ligne. Liuzzi, pénalisé de 5 places sur la grille après un changement de boîte de vitesses, se retrouve derrière son équipier qu’il avait battu de justesse sur la piste. Il accompagnera Buemi sur la dernière ligne. Une péripétie anecdotique pour l’Italien s’il venait à pleuvoir demain, ce qui semble très probable...


1

Portfolio