Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > D’Ambrosio troisième pilote Lotus

D’Ambrosio troisième pilote Lotus

mardi 24 janvier 2012, par Olivier Guillaume

Notre compatriote Jérôme d’Ambrosio, titulaire chez Marussia Virgin en 2011, ne sera pas présent sur les grilles de départ cette année. Ces dernières heures, les bruits de couloir ont laissé supposer que le Belge ne décrocherait pas le dernier poste de titulaire encore libre, chez HRT.

L’écurie Lotus, dont le directeur d’équipe est aussi le manager de Jérôme via Gravity, a mis fin à la rumeur cet après-midi et a officialisé la signature de Jérôme en tant que pilote de réserve chez Lotus F1 Team. Eric Boullier a lui-même commenté la nouvelle : "Avoir un 3ème pilote très motivé, frais et talentueux, qui a couru toute la saison 2011 est hautement bénéfique pour nous. Avec Jérôme nous avons quelqu’un que nous connaissons bien. Il nous a impressionné en tant que réserviste en 2010 (Renault F1 à l’époque, ndlr) et à la fin de l’année, il avait fait une forte impression lors des essais des jeunes, qu’il a confirmé lors de sa première saison en F1. C’est une addition parfaite à notre duo de pilotes."

De son côté, d’Ambrosio devra donc patienter au moins un an avant de retrouver la F1 en course, mais se dit heureux de rejoindre une équipe plus huppée. "C’est un super sentiment de rejoindre Lotus F1 Team. C’est un nouveau pas excitant de franchi dans ma carrière. J’ai couru une saison complète en F1 pour une plus petite équipe et j’ai beaucoup appris sur ce sport. Maintenant j’ai l’opportunité de travailler avec l’un des top teams qui a un grand potentiel pour mon développement futur. Avec mon expérience récente en course, je sais que je peux apporter une contribution intéressante."

Et Jérôme de poursuivre : "Bien sûr, j’aurais préféré courir mais, courir avec un top team. Être associé à Lotus F1 devrait être bénéfique pour cela et c’est le choix que j’ai fait. Cette opportunité, je ne pouvais la manquer. Mon désir est de revenir en course dans le futur et cela me motive à faire le meilleur travail possible dans mon nouveau rôle."

Après avoir été écarté par Marussia au profit du Français Charles Pic (et de ses valises de dollars), notre pilote belge numéro 1 devrait donc souvent voyager cette année entre les Grands Prix et l’usine d’Enstone, fief de l’écurie Lotus. En cas de pépin du côté des pilotes titulaires, Räikkönen et Grosjean, c’est bien lui qui prendrait le volant de la future Lotus, qui sera dévoilée sur le net le 5 février prochain.


1

Portfolio