Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Victoire de Rosberg dans une course étonnante

Victoire de Rosberg dans une course étonnante

dimanche 16 mars 2014, par Renaud Herman

Ce Grand Prix d’Australie a tenu toutes ses promesses ! Mais la fiabilité a tout de même été au rendez-vous puisqu’il y avait 15 voitures à l’arrivée ! Et contrairement à ce qui était prédit, ce sont les jeunes pilotes qui ont impressionné et géré les évènements : Ricciardo, Magnussen, Bottas, Kvyat, tous ont prouvé qu’ils pouvaient réaliser de bonnes performances au volant de bonnes voitures !

Hamilton est en pole, Grosjean devra partir des stands. Au départ du tour de formation, Chilton reste bloqué sur la grille, l’Anglais partira aussi des stands. Au départ, les feux oranges sont allumés et c’est l’autre Marussia qui reste calée, Bianchi partira aussi des stands.

Le vrai départ est enfin donné et Nico Rosberg déboîte de la 2ème ligne pour directement se mettre en tête. Ricciardo conserve sa 2ème place et Hamilton perd le bénéfice de sa pole et se fera aussi passer par Magnussen.

Derrière, les freins de Kobayashi ne répondent plus et il part tout droit dans le premier virage en emportant Felipe Massa. Les 2 pilotes doivent abandonner.

Au 2ème tour, Rosberg mène devant Ricciardo, Magnussen, Hamilton et Hülkenberg.

Les problèmes continuent pour Hamilton qui doit abandonner au 4ème tour et le tour suivant, c’est un nouveau gros bras qui renonce, Sebastian Vettel, aussi par manque de fiabilité.

Et le pilote qui impressionne le plus en ce début de course, c’est Valtteri Bottas. Au volant de sa Williams, il parvient à dépasser Raikkonen et se rapproche dangereusement d’Alonso. Malheureusement, à cause d’une erreur de pilotage, le Finlandais touche le mur et crève à l’arrière droit, il doit rejoindre son stand sur 3 roues mais peut repartir.
Le pilote Williams a laissé de gros débris en piste et la Safety-Car fait son apparition le temps de les dégager. Button est le premier à en profiter pour ravitailler mais également la majorité des autres pilotes.

La course est relancée au 16ème tour et Rosberg reprend rapidement de l’avance sur Ricciardo, qui semble avoir une RedBull qui fonctionne très bien, et Magnussen qui tient bien le coup pour son premier Grand Prix ! Derrière, Hülkenberg est la locomotive d’un petit train composé d’Alonso, Button, Vergne et Raikkonen.

Pour Maldonado, c’est l’abandon, sa Lotus aura tenu 32 tours, ce qui est déjà pas mal. L’écurie comptait faire une séance d’essais grandeur nature durant ce GP d’Australie. Grosjean tiendra jusqu’au 45ème tour. Lotus va donc pouvoir analyser ces données et tenter de régler un maximum de problèmes pour le GP de Malaisie !

Les 2èmes ravitaillements ont lieu dès le 33ème tour avec Button et Perez, Hülkenberg et Vergne au 34ème, Alonso et Sutil au 35ème, Ricciardo, Bottas, Raikkonen et Bottas au 36ème, Magnussen au 37ème et Rosberg au 38ème tour.

Au 40ème passage, Rosberg mène toujours devant Ricciardo, Magnussen, Button et Alonso.

Et un peu derrière, c’est Bottas qui est de retour ! Il dépasse Vergne pour la 7ème place puis Hülkenberg.

Devant, Rosberg file vers la 4ème victoire de sa saison et Ricciardo et Magnussen vers leur premier podium ! Button termine 4ème et permet à McLaren de mener le classement constructeurs.
Alonso, 5ème, limite les dégâts devant un impressionnant Bottas, qui aurait pu mieux faire sans sa crevaison.
7ème, Hülkenberg a fait une solide course devant Raikkonen qui ne maîtrise pas encore complètement sa Ferrari.
Les 2 Toro Rosso complètent le top 10, leur moteur Renault a donc tenu le coup jusqu’au bout mais il a sans doute manqué de performance pour figurer plus haut dans le classement.

Tout de même 5 abandons pour le moteur Renault dont 4 sur problème mécanique, Kobayashi ayant eu un problème de freins. Le moteur Mercedes a également montré ses faiblesses avec Hamilton.


1