Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Sakhir Qualifications : Hamilton force le destin !

Sakhir Qualifications : Hamilton force le destin !

samedi 2 avril 2016, par Toby Ratantely

C’est de nuit que va se disputer la deuxième séance de qualifications de la saison 2016, à Bahrein. On ne reviendra pas sur les détails de l’histoire, mais toujours est-il que le système des "chaises musicales" est reconduit aujourd’hui en dépit du spectacle affiché à Melbourne, ce qui promet encore quelques polémiques...

Chez Renault, on sait déjà que, suite à son non-respect de la convocation à la pesée lors des essais libres d’hier, Kevin Magnussen devra partir des stands et, ce, quel que soit son résultat.

Q1 (P16 à P22)

Les Ferrari et les Mercedes sont parmi les premières à sortir des stands, Vettel menant la meute. Petit rappel des règles : au bout des 7 premières minutes, le pilote le plus lent se voit tout simplement éliminé de la séance, la même sentence se répétant toutes les 90" jusqu’au drapeau à damier.

Rosberg et Hamilton prennent immédiatement la tête des opérations, devançant Vettel et Raikkonen de 3 dixièmes environ. Mais un excellent Bottas parvient à s’intercaler entre les deux SF16-H. Preuve de la bonne forme des Williams, Massa suit dans la hiérarchie.

Très vite, l’attention s’attarde sur la fin du classement, car on s’approche déjà de la période d’élimination. Au bout de 7 minutes, Nasr est le premier éliminé : il est dernier. 21ème, Haryanto ne tarde pas à le rejoindre, suivi de Palmer et de Magnussen. Suite à sa pénalité, ce dernier voulait simplement s’assurer de signer un temps dans les 107%.

L’écrémage continue, sans répit pour les écuries et surtout pas pour Force India. L’équipe indienne est totalement prise de court en constatant que Pérez se retrouve 18ème alors qu’il se trouve encore dans un tour de chauffe ! A 50 secondes de l’élimination, c’est beaucoup trop tard, et le Mexicain est éliminé.

Dernières éliminations : Ericsson, 17ème, se voit devancé par Wehrlein, qui se qualifie en 8ème ligne après un superbe tour de qualifications. Les 15 autres pilotes sont qualifiés pour Q2.

Q2 (P9 à P15)

Ca repart pour 16 minutes. Comme précédemment, les Mercedes et les Ferrari sortent les premières, en pneus super tendres. Elles prennent, très logiquement, les 4 premières places, mais c’est cette fois Hamilton qui s’octroie le meilleur temps, devant Vettel, Rosberg et Raikkonen.

Et déjà, les éliminations reprennent : 15ème à plus de 2" de la tête, Kvyat est le premier éliminé, suivi de Button et de Gutiérrez. C’est mieux pour Vandoorne, finalement 12ème et donc devant son équipier pour son tout premier Grand Prix ! Très belle performance du pilote belge.

On approche du drapeau à damier : Hulkenberg, alors 11ème, sauve sa tête in extremis en signant le 8ème temps. Ce qui élimine automatiquement Sainz, puis Verstappen, les deux Toro Rosso étant restées au stand. 9ème, Grosjean est le dernier éliminé mais peut nourrir de gros espoirs pour la course.

Q1 (P1 à P8)

Il reste 8 pilotes en lice pour la pole position : outre les Mercedes, les Ferrari et les Williams, Ricciardo et Hulkenberg font également partie des prétendants.

Raikkonen est le premier à fixer le temps de référence, en 1’30"244. Il est vite battu par Vettel (1’30"065), alors qu’Hamilton gâche son tour en sortant trop large dans le dernier virage. Son 3ème temps se transforme en 4ème lorsque Rosberg prend la pole provisoire avec un excellent tour de 1’29"897.

En fin de classement, Hulkenberg est logiquement le premier éliminé, au 8ème rang. Il sera devancé sur la grille par les deux Williams de Bottas et Massa, séparées par 0"002 à l’avantage du plus jeune des deux. Quant à Ricciardo, il se satisfait largement du 5ème chrono.

Et devant ? Hamilton devant ressortir, Mercedes est contrainte de faire revenir en piste Rosberg, ne serait-ce que par souci d’équité. Les Ferrari sont également ressorties pour tenter de défendre leurs positions...

Raikkonen n’améliore pas son temps, en revanche Hamilton, le couteau sous la gorge, fait parler la poudre : avec 1’29"493, il signe le tour le plus rapide de l’histoire du GP de Bahrein ! Vettel gagne quelques centièmes par rapport à son tour précédent, sans conséquence sur sa place de grille : il partira 3ème.

Quant à Rosberg, parti après ses rivaux, il améliore sensiblement son temps... Mais pas assez pour déloger son équipier de la pole position ! C’est donc la 51ème du genre pour Hamilton, pourtant mal engagé sur cette Q3.

Le top 4 est identique à celui de Melbourne, Rosberg, Vettel et Raikkonen suivant le champion en titre dans cet ordre. Ricciardo partira 5ème devant Bottas, Massa et Hulkenberg.


1