Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Budapest Qualifications : pole pour Vettel, première ligne pour (...)

Budapest Qualifications : pole pour Vettel, première ligne pour Ferrari

samedi 29 juillet 2017, par Toby Ratantely

Il fait 26°C dans l’air et 57°C sur le tarmac du Hungaroring pour ce dernier GP avant la pause estivale. Aujourd’hui marque également le retour surprise de Paul di Resta, qui remplace Felipe Massa, malade, au volant de la Williams-Mercedes.

Q1 (P16 à P20)

C’est parti pour 18 minutes de bagarre contre le chrono. Sans surprise, Di Resta est parmi les premiers en piste, tout comme les Mercedes. Les pneus super tendres sont de rigueur pour tous les pilotes.

Très vite les Mercedes se portent aux avant-postes, mais les Ferrari sont bien décidées à leur donner la réplique sur un circuit qui leur est a priori favorable. Vettel signe le meilleur temps, un dixième devant Raikkonen, le Finlandais devançant Hamilton avec une image similaire.

Pour McLaren également, ce week-end hongrois est une des rares occasions de briller, et les pilotes s’y emploient, Alonso et Vandoone s’installant facilement dans le top 10.

En revanche, les Force India et les Haas semblent beaucoup moins à l’aise qu’à l’habitude. Pour ne rien arranger, Pérez est une victime indirecte de Kvyat lorsque celui-ci revient en piste sous le nez de la voiture rose après une sortie de piste.

Au final, le Mexicain sauve sa peau de justesse, après avoir signé... le même chrono que Magnussen, mais avant le Danois, premier éliminé (16ème). 17ème, Stroll devance Wehrlein, Di Resta et Ericsson. L’Ecossais a fait mieux que se défendre vu les circonstances : il ne rend que 7 dixièmes à son coéquipier d’un jour.

Q2 (P11 à P15)

C’est reparti avec Hamilton qui ouvre le bal, suivi de près par Bottas. Leur premier effort respectif est correct, mais le Britannique se plaint à la radio de vibrations venant du train de pneus chaussé pour l’occasion. De fait, Vettel fait facilement mieux, et passe sous la barre des 1’17" au tour pour la première fois.

Derrière, Alonso se place au 7ème rang, mais Hulkenberg impressionne davantage en signant le 6ème chrono, devant la Red Bull de Ricciardo à la régulière. Verstappen, lui, s’est placé au 2ème rang, juste derrière la Ferrari de tête.

Compte tenu des circonstances, Hamilton et Bottas se relancent en fin de Q2, logique car le train utilisé lors du meilleur tour de Q2 est utilisé pour le premier relais demain. Dans ce contexte, Hamilton reprend la tête (et le record provisoire du circuit), Bottas se contente du 5ème temps.

Sous le drapeau à damier, Sainz signe un petit exploit en signant le 10ème temps sur une Toro Rosso en perte de vitesse, privant ainsi Palmer de la Q3. Derrière le (futur ex ?) pilote Renault, Ocon est 12ème et devance Kvyat, Pérez et Grosjean.

Q3 (P1 à P10)

Encore 12 minutes pour déterminer l’ordre de départ. C’est cette fois Bottas qui ouvre les hostilités, avec une référence de bonne facture (1’16"631)... Mais ça va encore plus vite derrière.

Car Vettel avait encore de la marge, et il le démontre avec un tour en 1’16"276. Quant à Hamilton, il avorte son tour suite après avoir mal négocié le virage 4. Plus surprenant, Verstappen et Ricciardo occupent la deuxième ligne provisoire, devant Bottas.

Mais il reste un tour à tout le monde pour faire bouger les lignes. Hamilton s’élance le premier : après un premier secteur moyen et un second plus réussi, l’Anglais ne signe que le 3ème temps... derrière Bottas qui a amélioré son temps mais pas sa place.

Restent les Ferrari. Raikkonen surprend avec le meilleur premier secteur absolu, mais une petite erreur à la chicane le renvoie 2ème derrière Vettel, pour une première ligne 100% rouge !

L’Allemand a son destin entre les mains pour espérer reprendre un peu d’avance sur Hamilton au championnat, d’autant qu’Hamilton n’est que 4ème derrière Raikkonen et Bottas. Verstappen et Ricciardo suivent, alors que le 7ème temps de Nico Hulkenberg lui vaut la 12ème place de grille (changement de boîte de vitesses).

La 4ème ligne sera donc orange, avec Alonso devant Vandoorne, Sainz complétant le classement de la Q3.


1