Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Verstappen remporte la victoire, Hamilton le titre

Verstappen remporte la victoire, Hamilton le titre

lundi 30 octobre 2017, par Renaud Herman

Sebastian Vettel est en pole pour ce Grand Prix du Mexique. L’Allemand sait qu’il doit tout donner : pour encore espérer une chance pour le titre, il doit marquer 17 points de plus que Hamilton, autant dire que la tâche est rude, voire impossible !

Au départ, Vettel démarre bien mais il se fait déborder par Verstappen et les 2 hommes se touchent. Verstappen n’a rien et prend la tête tandis que Vettel a des bouts d’aileron en moins et il se fait ensuite toucher par Hamilton qui est victime d’une crevaison. Les 2 candidats au titre doivent repasser par les stands au bout du 1er tour et repartent dernier !

En tête, Max Verstappen creuse très vite l’écart face à Bottas, Ocon, Hülkenberg et Perez. Mais pour l’équipier de Max, la malchance s’abat une nouvelle fois, Ricciardo rentre aux stands au 6ème tour en raison d’un problème de turbo et abandonne.

Vettel débute très vite sa remontée et pointe déjà 13ème au 18ème tour. Mais bizarrement, Hamilton reste bloqué en 19ème et dernière position derrière Sainz.
Le Britannique a même droit au drapeau bleu lorsque Verstappen et même son coéquipier Bottas doivent lui prendre un tour !

Hülkenberg rentre au 20ème tour mais l’Allemand doit abandonner un peu plus tard en bord de piste en raison d’un problème d’ERS, vraiment dommage car le pilote aurait pu marquer de gros points.

Tout derrière, Hamilton se réveille enfin et débute sa remontée en dépassant Sainz.

Une dizaine de tours plus tard, c’est le moteur de Hartley qui explose et la voiture de sécurité virtuelle est appliquée. Beaucoup de pilotes en profitent pour ravitailler.

A la reprise, au 35ème tour, Verstappen mène toujours devant Bottas, Raikkonen, Ocon et Stroll. Vettel pointe à la 7ème place et Hamilton 14ème. Pour l’instant, le Britannique sera bien champion du monde à l’issue de la course.

Alors qu’en début de course, le public avait fait une véritable OLA pour un dépassement de Perez, celui-ci sera nettement plus déçu lorsque Vettel lui prendra sa 6ème place.

Le quadruple champion du monde allemand poursuit sa remontée en dépassant Stroll et Ocon mais avec la 4ème place, cela reste insuffisant, même si Raikkonen lui concédait sa 3ème place !

Un peu derrière, le nouveau quadruple champion du monde se met dans les points en dépassant Massa alors qu’à son tour, le moteur d’Ericsson rend l’âme.

Hamilton dépasse aussi Alonso pour la 9ème place après une lutte très acharnée et terminera là sa remontée même si la 8ème place de Magnussen restait accessible.

Sainz abandonne également, ce qui porte à 4 le nombre de problèmes mécaniques pour le moteur Renault, de quoi se poser des questions !

Pourtant devant, c’est bien une RedBull également équipée d’un moteur Renault qui remporte la course. Bottas et Raikkonen complètent le podium. Mais ces 3 pilotes se font clairement voler la vedette par Lewis Hamilton. Le Britannique est ivre de joie, il détache à nouveau ses ceintures en roulant avec un drapeau Britannique, sors de sa voiture et peine à répondre aux questions de David Coulthard. Ensuite, le nouveau quadruple champion du monde court, dans le foule, jusqu’à son stand afin d’embrasser toute son équipe.

Après plusieurs minutes, le podium est enfin célébré. Vettel est 4ème et sera donc vice-champion. Ocon, Stroll, Perez, Magnussen, Hamilton et Alonso complètent le top 10.


1