Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Melbourne Qualifications : Hamilton seul au monde !

Melbourne Qualifications : Hamilton seul au monde !

samedi 24 mars 2018, par Toby Ratantely

La Formule 1, c’est reparti ! Comme de coutume, toutes les écuries se retrouvent à Melbourne pour le premier rendez-vous de la saison 2018. La dernière séance d’essais libres s’est déroulée sur une piste allant en s’asséchant après les pluies du matin et dans ces conditions, les temps ne sont guère significatifs.

Q1 (P16 à P20)

C’est parti pour 18 minutes de Q1. La Renault de Nico Hulkenberg ouvre la qualification, suivi de son équipier Sainz et du reste du peloton. L’Espagnol signe une première référence en 1’24"655, vite battu par Raikkonen (1’23"616). Les Mercedes ne font pas mieux, et les Red Bull viennent s’intercaler.

Le champion en titre Lewis Hamilton ne tarde cependant pas à faire parler la poudre : 1’22"824, sur une piste qui s’améliore très rapidement. Comme prédit lors des essais privés, la Haas semble bien en forme avec le 6ème temps de Romain Grosjean. Magnussen suit au 8ème rang.

En revanche, ça va moins bien pour Pierre Gasly, qui bloque ses roues et passe par un bac à gravier lors de son ultime tour. Sanction immédiate : 20ème et dernier chrono. Il est éliminé, tout comme Sirotkin, Leclerc, Ericsson et Hartley.

Q2 (P11 à P15)

Ca repart pour 15 minutes. Peu après le feu vert, Red Bull donne un indice sur sa stratégie pour demain en lançant Verstappen, puis Ricciardo, en pneus super tendres. De manière plus conventionnelle, les Red Bull et les Ferrari sont en ultra tendres, ce qui laisse augurer d’une bataille stratégique intéressante pour demain...

Raikkonen, en forme depuis hier, signe un 1’22"507 de bonne facture, mais Hamilton fait tomber le circuit dans la foulée, avec près d’une demi-seconde d’avance sur le Finlandais ! Vettel est 3ème, alors que Nico Hulkenberg gâche son premier run en passant dans l’herbe dès le premier virage.

Il reste moins de 5’ et Alonso se relance, craignant la pluie. Sous le drapeau à damier, l’Espagnol se place au 11ème rang final après un premier secteur raté. Il devance Vandoorne, Pérez, Stroll et Ocon. Loin devant, Vettel est ressorti pour abaisser le record du circuit. Prometteur pour Q3 ou poudre aux yeux ?

Q3 (P1 à P10)

Il reste 12 minutes et 10 pilotes pour prétendre à la pole position. Hamilton ne perd pas de temps et s’élance le premier, alors que beaucoup craignent le "party mode" (surplus de puissance) du moteur Mercedes disponible pour cette Q3...

Mais on devra encore attendre : à la sortie du premier virage, Bottas est trop large, perd l’arrière et vient taper le mur ! Drapeau rouge, et tête basse pour le Finlandais. La voiture est bien endommagée, ce qui laisse entrevoir des pénalités à venir...

Ca repart à 18h locales. Hamilton ouvre encore le bal, mais avec le train de pneus déjà utilisé avant le drapeau rouge, son chrono est tout juste bon, au-delà de la minute 22 au tour. Pourtant, personne ne fait mieux, même si Vettel et Verstappen s’approchent à moins d’un dixième.

Il reste un tour aux neuf concurrents rescapés. Pour la troisième fois, Hamilton lance les hostilités. Le verdict est sans appel : 1’21"164, soit... 0"9 de mieux que son tour précédent ! Le Britannique a réalisé un tour exceptionnel.

Derrière, Raikkonen se rappelle au bon souvenir de tous au meilleur moment et signe le deuxième temps, 0"010 devant Vettel mais surtout 0"664 derrière Hamilton... Coupable d’une erreur dans le dernier secteur, Verstappen est 4ème devant Ricciardo.

Enfin, Magnussen, Grosjean, Hulkenberg et Sainz complètent la classement et laissent augurer d’une belle bataille entre Haas et Renault (avec McLaren en arbitre ?) demain.


1