Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Première victoire de Perez avec RedBull au bout du chaos

Première victoire de Perez avec RedBull au bout du chaos

dimanche 6 juin 2021, par Renaud Herman

Des crashs et des Safety-Car, le Grand Prix d’Azerbaïdjan a tenu toutes ses promesses avec un podium très étonnant composé de Perez, Vettel et Gasly, 3 pilotes qui n’étaient pas encore monté sur le podium cette année.

Au départ, Leclerc garde l’avantage sur Hamilton et Verstappen tandis que Perez dépasse Sainz puis Gasly pour prendre la 4ème place. Norris s’est un peu loupé alors que Vettel est déjà 9ème.

Mais Leclerc ne parvient pas à garder son avantage et au 2ème tour, Hamilton s’empare de la tête de la course. Leclerc reste proche de Hamilton mais ne parvient pas à l’attaquer tandis que Verstappen se rapproche et finit par passer dans le 6ème tour. Leclerc perd même sa 4ème position au profit de Perez dans le 8ème tour.

Un peu plus tôt, Ocon est rentré aux stands et a dû abandonner dès le 4ème tour en raison d’un problème de turbo.

Alonso et Norris ravitaillent dès le 8ème tour et chaussent les pneus durs.

Leclerc est 4ème en position d’attente et rentre aux stands au 10ème tour, tout comme Tsunoda.

Sainz s’arrête à la fin du 10ème tour puis part à la faute en ressortant et repart 15ème. Hamilton s’arrête à la fin du 11ème tour ainsi que Gasly et Bottas.

L’arrêt de Hamilton a duré plus de 4 secondes et Verstappen exécute parfaitement l’undercut en ressort avec plus de 3 secondes sur Hamilton. Perez aussi ressort devant Hamilton.

Et on se retrouve avec Vettel en tête qui n’a pas encore ravitaillé, ça doit faire du bien au pilote allemand !

Vettel rentre au 19ème tour et Verstappen prend la tête devant Perez, Hamilton, Stroll, qui ne s’est pas encore arrêté, Gasly, Leclerc et Vettel qui ressort 7ème.

Stroll est toujours avec ses pneus du départ au 31ème tour mais bien usés, l’arrière gauche lâche et le Canadien perd le contrôle de son Aston Martin en pleine ligne droite. Il y a plein de débris partout et la Safety-Car sort.

Quand la voie des stands ouvre, Alonso, Giovinazzi, Schumacher et Russell rentrent mais Schumacher doit arrêter sa voiture pour une roue mal fixée et perd un temps énorme ! Mais malgré tout, il repart devant Mazepin...

La course reprend au 36ème tour et Verstappen se relance bien devant Perez et Hamilton. Vettel est déchaîné, il passe Leclerc puis Gasly au tour suivant pour se retrouver 4ème !

Pendant ce temps, Bottas est vraiment à l’agonie, il se fait dépasser par l’Alfa Romeo de Giovinazzi et n’est que 14ème.

Hamilton et Verstappen enchaînent les meilleurs tours et veulent tout faire pour décrocher le point supplémentaire mais sans qu’on ne sache s’il a trop tiré dans ses pneus, Verstappen a le même problème que Stroll dans le 47ème tour et doit aussi abandonner !

Nouvelle Safety-Car et finalement drapeau rouge alors qu’il reste 3 tours à parcourir !

On attend la décision, est-ce la fin de la course ou un nouveau départ sera-t-il donné ?

Finalement, la direction de course décide d’un nouveau départ, les pilotes sortent des stands, se placent sur la grille de départ et prendront le départ pour 2 tours de folie !

La décision a été prise pour donner à l’occasion de tous les pilotes de changer de pneus et ne pas avoir un nouvel accident.

Le départ est donné à 16h10 et c’est très serré entre Perez et Hamilton. Le Britannique est à l’intérieur du premier virage pour prendre la tête mais finalement, il tire tout droit ! Nouveau coup de théâtre, erreur monumentale pour le septuple champion du monde qui repart derrière tout le monde et ne marquera pas de point, tout comme Verstappen.

Un peu plus tôt, Russell s’est arrêté aux stands pour abandonner.

Perez mène toujours et Vettel se retrouve 2ème et Gasly 3ème. Mais Leclerc dépasse le Français, belle bagarre entre les 2 pilotes et finalement, Gasly reprend son dû.

Perez file vers sa 2ème victoire, sa première avec RedBull et Vettel et Gasly complètent le podium.

Leclerc est donc 4ème devant Norris qui est bien remonté.

Alonso, qui a dépassé Tsunoda, termine 6ème devant le Japonais, qui signe tout de même le meilleur résultat de sa carrière.

Sainz est 8ème devant Ricciardo et Raikkonen qui marque son premier point de l’année.

Giovinazzi termine à la porte des points devant Bottas, très décevant, Schumacher, Mazepin et Hamilton pointe en 15ème position. Latifi est dernier, ayant été pénalisé pour ne pas être passé par la voie des stands pour éviter les débris de Verstappen.

Le classement est donc inchangé en tête du championnat pilotes mais Perez remonte en 3ème position.

Au classement constructeurs, RedBull prend de l’avance sur Mercedes avec la victoire de Perez.


1