Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Verstappen enfonce le clou au Mexique

Verstappen enfonce le clou au Mexique

dimanche 7 novembre 2021, par Renaud Herman

Le public est venu en masse supporter l’enfant du pays, Sergio Perez, qui est placé 4ème sur la grille.

Les Mercedes occupent la première ligne et devance les 2 RedBull.

Au départ, les Mercedes s’élancent bien mais Verstappen jaillit de sa 3ème place et prend la tête au premier virage. Bottas s’accroche avec Ricciardo, part en tête-à-queue et les 2 pilotes doivent repasser aux stands après le premier tour.

Un peu derrière, Ocon est pris en sandwich et se fait percuter par Tsunoda, embarquant aussi Mick Schumacher dans l’aventure. C’est l’abandon pour Tsunoda et Schumacher, Ocon peut continuer, sa voiture n’étant pas trop endommagé.

C’est donc Verstappen qui mène la course devant Hamilton, Perez, Gasly et Leclerc mais au vu des incidents, la Safety-Car sort le temps de dégager l’Alpha Tauri de Tsunoda, la Haas de Schumacher et les éventuels débris.

La course reprend au 5ème tour, pas de changement dans les pilotes de tête. Sainz passe Giovinazzi pour la 6ème place tandis qu’Alonso prend la 11ème place à Mazepin, auteur d’un très bon départ !

Verstappen signe le meilleur tour en course et creuse un petit écart sur Hamilton tandis que Perez reste proche de Hamilton sans pour autant l’inquiéter.

Au 9ème tour, Raikkonen attaque Russell et intègre le top 10.

Au 12ème tour, c’est Alonso qui dépasse Russell tandis que Mazepin commence à sombrer dans les profondeurs du classement après avoir été dépassé par Norris et Ocon alors que Bottas est bloqué derrière Ricciardo sans pouvoir le dépasser et bien loin du top 10.

Les premiers ravitaillements ont lieu au 13ème tour avec Stroll, Ricciardo, Bottas et Latifi qui chaussent les pneus durs.

Russell rentre au 15ème tour après s’être fait dépassé par Norris, c’est désormais assez difficile pour la Williams de marquer des points.

Il faudra attendre le 29ème tour pour voir le premier pilote de tête rentrer et c’est Lewis Hamilton qui n’arrive pas à faire durer ses gommes autant que les pilotes RedBull et s’est plaint à plusieurs reprises qu’il était impuissant face à Verstappen.
Le Britannique repart 5ème derrière Leclerc, le tout est de savoir si Perez restera devant après son ravitaillement.

Leclerc rentre au tour suivant et n’aura donc pas trop bloquer Hamilton qui se met désormais à la poursuite de Gasly.

Mais Gasly rentre au 31ème tour, ce qui donne la 3ème place à Hamilton avec la voie dégagée, ce qui permet au pilote Mercedes de signer de très bons tours.

Verstappen s’arrête au 33ème tour, tout comme Raikkonen. Cela laisse Perez prendre la tête de la course, de quoi ravir le public même si Checo a peu de chances de l’emporter aujourd’hui.

Au 39ème tour, Bottas est toujours bloqué derrière Ricciardo mais celui-ci ravitaille, laissant le champ libre au Finlandais. Perez rentre au tour suivant, Hamilton reprend sa 2ème place avec quasi 10 secondes d’avance. Mais le Mexicain reviendra en fin de course étant donné que ses pneus sont plus frais de 11 tours.

Bottas s’arrête au 42ème tour mais un mécanicien bloque sur le pneu avant-gauche, c’est catastrophique pour le Finlandais dont l’arrêt dure 11 secondes et forcément ne lui permet pas de rester devant Ricciardo.

Sainz s’arrête au 44ème tour, c’est le premier arrêt de l’Espagnol qui est parvenu à tenir ses pneus mediums jusque là, il repart derrière son coéquipier. Mais Norris fait encore mieux avec un tour de plus, le Britannique repart 10ème.

Bottas passe Russell et Ocon et revient derrière Ricciardo mais les points sont loin pour le Finlandais.

Verstappen prend le meilleur chrono dans le 52ème tour et pourrait donc empocher 26 points !

Les Ferrari occupent les 5 et 6èmes positions et on demande à Leclerc de laisser passer son équipier dont les pneus sont plus frais. Le Monégasque s’exécute et la mission de Sainz est d’aller chercher Gasly qui est tout de même à 9 secondes !

Au 60ème tour, le public est en folie, Perez est revenu sous la seconde de Hamilton et peut activer son DRS mais il est très difficile de dépasser à Mexico, au mieux Perez parvient à intimider Hamilton mais pas l’attaquer. Les retardataires compliquent la tâche et Hamilton parvient à se donner un peu d’air.

Mercedes abat une dernière carte dans le but de sauver les meubles et fait rentrer Bottas au 65ème tour pour chausser des pneus tendres, prendre le meilleur tour à Verstappen et le point qui va avec. Etant en dehors du top 10, Bottas n’aura pas de point supplémentaire s’il le signe, il se contentera de priver RedBull d’un point et d’étoffer son palmarès.

Bottas va jusqu’à se dédoubler de Verstappen qui s’étonne de cette manoeuvre et fait perdre du temps au Finlandais qui loupe son objectif. Bottas passe à nouveau aux stands pour mettre un nouveau train de pneus tendres.

Verstappen s’impose avec plus de 16 secondes d’avance sur Hamilton qui a tenu bon face à Perez, le Mexicain pouvant se réjouir de monter sur le podium devant son public.

Gasly termine 4ème devant Leclerc et Sainz, l’Espagnol ayant rendu sa position, l’écart avec Gasly était trop grand pour aller le chercher.

Vettel est 7ème devant Raikkonen, Alonso et Norris qui complète le top 10.

Giovinazzi termine à la porte des points devant Ricciardo, Ocon, Stroll et Bottas qui finit par signer le meilleur tour, objectif atteint !

Au championnat pilotes, Verstappen creuse l’écart avec 19 points d’avance sur Hamilton. Raikkonen dépasse Latifi et prend la 16ème place du classement.

Au championnat constructeurs, RedBull revient à 1 point de Mercedes. Ferrari prend la 3ème place avec 13,5 points d’avance sur McLaren tandis qu’Alpha Tauri revient à égalité avec Alpine.

Rendez-vous le week-end au Brésil pour un Grand Prix où se tiendra une course sprint. Plus d’informations dans la présentation du Grand Prix qui sera faite courant de la semaine prochaine.


1