Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Hamilton est allé chercher la victoire au Brésil

Hamilton est allé chercher la victoire au Brésil

dimanche 14 novembre 2021, par Renaud Herman

Une course comme on les aime avec une bataille pour la victoire entre les 2 prétendants au titre, le Grand Prix de Sao Paulo a offert un beau spectacle cet après-midi.

Au départ, Verstappen prend directement l’avantage sur Bottas qui se fait même dépasser par Perez un peu plus loin. Un peu derrière, Norris touche une Ferrari et est victime d’une crevaison, le Britannique doit repasser aux stands et repartir bon dernier.

Hamilton est déjà 7ème après le premier tour et passe Vettel au tour suivant.
Le septuple champion du monde continue en doublant les 2 Ferrari et se retrouve déjà 4ème dans le 4ème tour derrière les 2 RedBull et Bottas.

Bottas reçoit la consigne de laisser passer son coéquipier et s’exécute dans le 5ème tour alors que Stroll et Tsunoda s’accrochent, laissant beaucoup de débris sur la piste, ce qui provoque la sortie de la Safety-Car.

L’écart est donc réduit à néant entre les 2 RedBull et Hamilton !

La course reprend à l’entame du 9ème tour et Verstappen prend bien son temps mais aucune position de changée dans le top 10 à la relance.

Tsunoda est reconnu coupable de l’accrochage et est pénalisé de 10 secondes et c’est au tour de Mick Schumacher de s’accrocher avec Raikkonen. L’Allemand détruit son aileron avant et doit repasser par les stands, laissant à nouveau des débris sur la piste, ce qui provoque une neutralisation de la course par une voiture de sécurité virtuelle.

La course reprend au 14ème tour et Hamilton se colle à Perez, le Mexicain demande si Verstappen peut ralentir pour pouvoir être dans sa zone DRS et ainsi pouvoir se défendre mais cette demande est trop risquée et Verstappen préfère prendre un peu d’avance.

Hamilton active son DRS à l’entame du 18ème tour et passe Perez mais le pilote RedBull reprend son dû quelques mètres plus loin. Comme à son habitude, Hamilton attaque à nouveau dans la ligne droite et prend la 2ème place, cette fois-ci pour de bon !

Stroll est le premier pilote à s’arrêter pour chausser les pneus durs au 23ème tour.

Gasly rentre au 25ème tour et Hamilton au tour suivant, ne parvenant pas à rester dans la zone DRS de Verstappen. Le Néerlandais s’arrête au 27ème tour, tout comme les Ferrari. Verstappen ressort devant Hamilton qui vient de se défaire de Ricciardo qui occupait la 4ème place.

Perez est en tête change ses gommes au 28ème tour, laissant la tête de la course de Bottas qui rentre au 30ème tour. Mais il y a de nouveau des débris sur la piste à cause de Stroll et la voiture de sécurité virtuelle est à nouveau déployée. Gain de temps pour Bottas qui ressort devant Perez !

Alonso et Mazepin sont les 2 derniers à ravitailler au bout du 35ème tour.

Magnifique bataille à l’entame du 39ème tour, Vettel et Alonso dépassent Tsunoda dans le premier virage et se livrent une belle bataille qui sera remportée par Alonso quelques centaines de mètres plus loin.

Verstappen chaussent de nouvelles gommes dures à la fin du 40ème tour, il ressort en même temps que Latifi qui lui fait perdre un peu de temps.

Bottas l’imite au tour suivant et Perez à la fin du 42ème tour.

Hamilton rentre au 44ème tour et ressort à 2,5 secondes de Verstappen. Mercedes semble un peu douter de cette stratégie qui n’a rien changé au classement et n’est pas sûr que des pneus plus frais de 4 tours feront vraiment la différence.

Mais Hamilton revient déjà sous la seconde de Verstappen au bout de 3 tours. Il attaque Verstappen par l’intérieur, le Néerlandais ferme la porte et le Britannique prend l’extérieur. La RedBull bloque et envoie les 2 pilotes en dehors de la piste.

Suite à cet incident, qui est noté par les commissaires mais sans investigation, Verstapppen se donne un peu d’air mais pas pour longtemps.

Au 50ème tour, Stroll abandonne, sans doute suite à son accrochage du début et Ricciardo fait de même au tour suivant en raison d’un problème moteur.

Hamilton tente une nouvelle attaque dans le 58ème tour et Verstappen zigzague dans la ligne droite, ce qui est pénalisé par un drapeau noir et blanc, le Néerlandais ne doit pas reproduire cette manoeuvre !

Au tour suivant, après le S de Senna, Hamilton attaque encore et passe ! La RedBull est laissée sur place et ne peut pas répliquer. Hamilton, ayant démarré 10ème, est en passe de remporter son 101ème Grand Prix dans le pays de son idole, Ayrton Senna.

L’écart se creuse directement, jusqu’à 3 secondes entre les 2 premiers dans le 62ème tour alors que Gasly a dépassé Alonso pour le gain de la 7ème place. Le pilote Alpha Tauri pense au championnat constructeurs et devance les 2 Alpine, les 2 écuries visent toutes 2 la 5ème place du championnat !

Verstappen ne peut plus aller chercher Hamilton et possède une bonne avance sur Bottas. RedBull abat alors sa dernière carte en faisant rentrer Perez pour chausser des gommes tendres et aller chercher le point du meilleur tour qui appartient pour le moment à Hamilton.

Le septuple champion du monde s’impose devant Verstappen et Bottas. Perez franchit la ligne d’arrivée en 4ème position et avec le meilleur tour en poche, mission accomplie.

Leclerc est 5ème devant Sainz, Gasly, Alonso, Ocon et Norris.

Au classement pilotes, Verstappen perd 5 points sur Hamilton et possède encore 14 points d’avance sur son rival. Leclerc revient à 3 points de Norris pour la 5ème place du championnat.

Au classement constructeurs, Mercedes reprend 10 points à RedBull et possède 11 points d’avance. Ferrari accroît son avance à 22,5 points sur McLaren pour la 3ème place.
Quant à la 5ème place, elle reste la propriété d’Alpine, toujours à égalité avec Alpha Tauri.


1