Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Hamilton bat Verstappen dans une course folle

Hamilton bat Verstappen dans une course folle

lundi 6 décembre 2021, par Renaud Herman

Le premier Grand Prix d’Arabie Saoudite a tenu toutes ses promesses hier.

Les 2 Mercedes se sont qualifiées devant Verstappen qui a terminé son tour qualif dans le rail.

Le départ est très calme, les 2 Mercedes restent devant Verstappen, Leclerc et Perez.
Ricciardo est déjà remonté 9ème et Sainz 13ème.

Bottas joue parfaitement le jeu des coéquipiers et laisse Hamilton prendre de l’avance en tête, sans être inquiété par Verstappen. Derrière, Sainz poursuit sa remontée en dépassant Tsunoda, 11ème, qui a loupé son départ.

Les drapeaux jaunes sont déployés au 10ème tour et c’est Schumacher qui s’est crashé dans le rail, sa Haas est bien détruite mais le pilote est indemne. La Safety-Car entre en piste et beaucoup de pilotes en profitent pour changer de gommes dont les 2 Mercedes et Perez, tandis que Verstappen reste en piste et prend la tête du Grand Prix. Les murs TECPRO étant détruits, la direction de course brandit le drapeau rouge. La course est interrompue et Verstappen peut donc changer de gommes en repartant en tête, un avantage conséquent ! Ocon et Ricciardo en profitent également puisque les 2 pilotes sont remontés 4 et 5èmes !

La course reprend 15 minutes plus tard derrière la voiture de sécurité et une mise en grille est effectuée : Verstappen s’élancera devant Hamilton, Bottas, Ocon, Ricciardo, Leclerc, Gasly, Perez, Sainz et Giovinazzi.

Hamilton prend un meilleur départ et vire en tête au premier virage mais Verstappen reprend son dû en tassant Hamilton et en dépassant largement les limites de la piste. Hamilton doit freiner pour éviter l’accrochage et Ocon en profite pour se mettre en 2ème position !
Un peu derrière, Leclerc et Perez s’accrochent et celui-ci part en tête-à-queue. Russell doit freiner brusquement pour l’éviter et se fait harponner par Mazepin.

C’est l’hécatombe et bien évidemment un nouveau drapeau rouge. Abandon pour Perez, Russell et Mazepin. Hamilton et Verstappen sont sous enquête pour leur bagarre.

Durant l’interruption, RedBull négocie avec la direction de course afin que Verstappen ne soit pas pénalisé. Le Néerlandais reculera donc de 2 places sur la grille de départ qui verra Ocon s’élancer en tête devant Hamilton, Verstappen, Ricciardo, Bottas, Sainz, Vettel, Tsunoda et Stroll.

Le départ est donné 14 minutes plus tard et Verstappen plonge à l’intérieur pour prendre la tête, cette fois-ci proprement ! Ocon doit sortir large, ce qui lui permet de reprendre la tête mais bien sûr, il laisse repasser Verstappen.

Dans la manoeuvre de Verstappen, Hamilton et Ocon se sont légèrement touchés mais sans gravité pour les monoplaces.

Hamilton dépasse Ocon au tour suivant.

Au 22ème tour, Hamilton se retrouve dans la seconde de Verstappen mais ce dernier reprend l’avantage dans la partie sinueuse.

Nouveau drapeau jaune au tour 23 ! Tsunoda a percuté Vettel qui est parti en tête-à-queue, l’aileron avant de l’Alpha Tauri est cassé et le Japonais doit faire une marche arrière pour repartir. Après un passage aux stands, il se retrouve bon dernier. Des débris sont sur la piste et la voiture de sécurité virtuelle est déployée pour pouvoir nettoyer la piste.

Nous sommes à la mi-course et il y a un peu plus d’une seconde d’écart entre les 2 leaders alors qu’Alonso part en tête-à-queue mais sans rien toucher et peut repartir.

Vettel et Raikkonen s’accrochent, les 2 pilotes poursuivent mais il y a de nouveaux des débris et à nouveau, Safety-Car virtuelle pour nettoyer !

Alonso se plaint de débris et suggère d’avoir une Safety-Car réelle en piste mais la direction de course estime que c’est suffisant. Pourtant, 4 tours plus tard, il y a encore des débris et à nouveau, c’est la voiture de sécurité virtuelle qui est déployée !

La course reprend au 37ème tour et Hamilton attaque Verstappen mais le Néerlandais reste à l’intérieur et passe dans le dégagement pour rester en tête, serait-ce une nouvelle manoeuvre désespérée du pilote RedBull pour gagner cette course ?

RedBull signale à Verstappen que sa manoeuvre n’est pas correcte et qu’il doit donner sa place à Hamilton. La RedBull ralentit en pleine ligne droite, Hamilton est surpris et lui rentre dedans ! Heureusement, Hamilton a eu le temps de ralentir et les dégâts restent légers, les 2 pilotes poursuivent la course et Verstappen reste en tête !
De son côté, Bottas trouve enfin l’ouverture pour dépasser Ricciardo et se met 4ème.

Dans le 42ème tour, Verstappen laisse à nouveau passer Hamilton mais reprend son dû aussitôt et se fait pénaliser de 5 secondes pour sa manoeuvre précédente.

RedBull lui annonce sa pénalité et lui demander de laisser à nouveau passer Hamilton, le Néerlandais ne pouvant pas lui prendre une avance de 5 secondes d’ici la fin de la course.

Hamilton peut filer vers sa 103ème victoire et Verstappen aimerait ravitailler pour pouvoir prendre le point du meilleur tour à Hamilton mais l’écart entre lui et Ocon est trop juste pour pouvoir se permettre un arrêt aux stands.

Hamilton remporte donc le Grand Prix d’Arabie Saoudite devant Verstappen.

Sur la ligne d’arrivée, Bottas parvient à dépasser Ocon et à s’octroyer le podium.

Ricciardo est 5ème devant Gasly et les 2 Ferrari et Leclerc et Sainz.

Giovinazzi retrouve les points en terminant 9ème devant Norris.

Au championnat, Verstappen et Hamilton sont à égalité, celui qui l’emportera à Abu Dhabi sera champion du monde ou du moins celui qui terminera devant l’autre. Si les 2 pilotes terminent hors des points ou abandonnent, c’est Verstappen qui sera champion du monde, ayant remporté plus de victoires (9 contre 8 à Hamilton).
Leclerc prend la 5ème place du championnat à Norris.

Côté constructeurs, Mercedes prend le large mais n’est pas encore mathématiquement champion.


1