Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Mohammed Ben Sulayem, le nouveau président de la FIA

Mohammed Ben Sulayem, le nouveau président de la FIA

lundi 27 décembre 2021, par Renaud Herman

Cet émirati, peu connu du grand public, a été récemment élu en tant que nouveau président de la FIA pour remplacer Jean Todt.

Bien que cette élection ait été fortement critiquée, Ben Sulayem est loin d’être un novice en sport automobile.

Champion de rallye dans son pays et ayant participé à de nombreux rallyes internationaux, il a arrêté sa carrière de pilote en 2002.

Ensuite, il monte une société de préparation et la modification des voitures de sport et de luxe puis s’investit dans la politique du sport automobile en occupant le poste de vice-président de la FIA depuis 2008.

Le nouveau président enchaîne les déclarations depuis sa nomination en commençant par vouloir sanctionner Lewis Hamilton qui ne s’est pas présenté au gala de la FIA pour recevoir son titre de vice-champion du monde, cérémonie à laquelle Toto Wolff était également absent. La rumeur dit que le septuple champion du monde pourrait être pénalisé de 10 places sur la grille lors du Grand Prix de Bahrein 2022 en mars prochain.

Ben Sulayem a également déclaré vouloir se concentrer à 100% sur son nouveau job et se baser à Paris pour l’exécuter.

Il devient ainsi le 12ème président de la FIA et le premier non européen.

Pour ceux qui suivent la F1 depuis plusieurs années, nous avons connu l’ère Mosley entre 1993 et 2009 puis l’ère Todt entre 2009 et 2021. Voici l’ère Ben Sulayem parti pour un premier mandat de 6 ans.


1