Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Verstappen s’impose de manière impériale à Miami

Verstappen s’impose de manière impériale à Miami

lundi 9 mai 2022, par Renaud Herman

Les voitures se positionnent et ce sera bientôt le premier Grand Prix de Miami. Mais les Aston Martin ne sont pas sur la grille, les voitures ont rencontré un problème de température de carburant et devront prendre le départ depuis les stands.

Au départ, Leclerc garde la tête et Verstappen parvient à freiner plus tard et prendre la 2ème place à Sainz. Hamilton se fait dépasser par Gasly et Alonso.

Au bout du premier tour, Leclerc mène devant Verstappen, Sainz, Perez et Bottas.

Hamilton prend la 7ème place à Alonso dans le 3ème tour et 3 tours plus tard, le septuple champion du monde reprend sa 6ème place initiale à Gasly.

Au 7ème tour, Schumacher entre dans le top 10 après avoir dépassé Tsunoda, l’Allemand a hâte de marquer ses premiers points. Et pour Zhou, c’est la fin, le pilote doit rentrer aux stands, victime d’un problème mécanique.

Au tour suivant, Verstappen se rapproche de Leclerc, il tente une attaque mais ça ne passe pas, néanmoins, il va pouvoir s’aider du DRS. Et ca passe dès le tour suivant, Leclerc ne peut même pas riposter !

Tsunoda est le premier à ravitailler au 11ème tour, assez tôt ! Magnussen fait de même au 14ème tour et Schumacher au tour suivant.

Alonso change ses gommes au 16ème tour, Gasly et Albon au tour suivant et Norris dans le 19ème tour. Le Britannique a du mal à mettre ses gommes à température et se fait dépasser par Vettel puis les 2 Haas.

Bon arrêt de Hamilton au 23ème tour et Leclerc est le premier du top 5 à s’arrêter dès le 24ème tour mais l’arrêt dure 3,6 secondes. Les mécanos RedBull font mieux d’une seconde lorsque Verstappen rentre au 27ème tour.

Bottas change de pneus aussi dans le 27ème tour tandis que Sainz et Perez s’arrêtent au tour suivant.

Verstappen mène toujours devant Leclerc, Sainz et Perez tandis que Russell est remonté 5ème, toujours avec ses pneus du début.

Ricciardo sera parvenu à garder ses pneus mediums jusqu’au 31ème tour, il s’arrête pour repartir 17ème.

Russell occupe toujours la 5ème position avec ses pneus durs du début et suggère à son équipe d’attendre et faire le pari d’une Safety-Car avant de ravitailler.
Et le Britannique ne pense pas si bien parler puisqu’après s’être accroché avec Alonso dans le 39ème tour sans trop de gravité, Gasly s’accroche avec Norris au tour suivant, envoyant la McLaren en toupie avec beaucoup de débris sur la piste.

C’est l’abandon pour Norris et la voiture de sécurité virtuelle est déployée, Russell rejoint directement son stand !

C’est ensuite la Safety-Car qui entre en piste, Perez, Ocon, Stroll, Vettel et Ricciardo s’arrêtent.

Verstappen était parvenu à créer un écart de plus de 7 secondes avec Leclerc, celui-ci sera réduit à néant au redépart.

Gasly doit abandonner, ayant occasionné trop de dégâts sur sa voiture.

La course reprend au 47ème tour : Verstappen garde l’avantage mais Leclerc est vraiment proche tandis que Perez se montre menaçant sur Sainz, le Mexicain possédant de nouvelles gommes medium.

Bottas, qui est revenu 5ème après l’arrêt de Russell, se trouve avec les 2 Mercedes derrière. Le Finlandais rate un virage au 50ème tour et les Mercedes ne se font pas prier pour passer. Et Russell s’offre même la 5ème place en dépassant Hamilton.

Ca reste très serré devant mais Verstappen parvient à garder la tête et Sainz la 3ème place. Plus loin, ça se bagarre pour les points entre les 2 Haas, les 2 Aston Martin et les 2 Alpine. Pour l’instant, Ocon, Schumacher et Alonso sont dans les points mais l’Espagnol sera pénalisé de 5 secondes pour avoir accroché Gasly.

Au 54ème tour, Vettel et Schumacher s’accrochent ! C’est l’abandon pour Vettel et Schumacher doit rentrer aux stands pour changer de nez, les premiers points du pilote Haas ne seront pas pour aujourd’hui et c’est bien dommage !

Devant, les écarts se stabilisent et Verstappen remporte ce premier Grand Prix de Miami, 3ème victoire de la saison pour le champion du monde, la 23ème de sa carrière.

Leclerc et Sainz terminent sur le podium, de bons points pour Ferrari et surtout des points pour Sainz qui en avait besoin.

Perez termine 4ème devant Russell qui a tenu tête à Hamilton, 6ème.

Bottas termine 7ème et n’aura pas pu contenir les Mercedes, devant Ocon 8ème.

Alonso, avec ses 5 secondes de pénalité, est relégué 11ème et permet à Albon de marquer 2 points.

Ricciardo est aussi pénalisé de 5 secondes et c’est donc Stroll qui complète le top 10.

Tsunoda est 12ème devant Ricciardo, Latifi, Schumacher et Magnussen.


1