Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Double abandon pour Toyota

Double abandon pour Toyota

dimanche 16 mars 2008, par Toby Ratantely

images/30688.jpg

Problèmes mécaniques, sortie de piste, rien n’aura été épargné à l’équipe Toyota ce dimanche, qui gardera comme unique satisfaction les belles performances de Timo Glock et surtout Jarno Trulli en qualifications.

Le pilote italien a pourtant bien débuté ce premier GP de la saison. Après un départ correct, il garde sa 6ème place dans les premiers tours. Le premier quart de course semble se dérouler sans accroc. "La voiture se comportait bien et je faisais une belle course", raconte Jarno.

En réalité, le mal est déjà fait : "Très tôt, la batterie a surchauffé. Puis quand je suis rentré aux stands, elle s’est tout simplement arrêtée. J’étais confortablement dans les points et c’est malheureux de manquer une opportunité de marquer pour commencer l’année", regrette Jarno.

A résultat identique (abandon), la course de Glock a été plus agitée pour finalement se terminer de façon... brutale. Parti en 19ème position après une boîte de vitesses en berne et une gêne d’un autre concurrent en qualifications, l’Allemand a tenté tant bien que mal de tailler sa route dans le peloton. "Ca a été une retour difficile. Il y a eu un contact avec deux autres voitures au départ mais, en dépit d’une lourde charge d’essence nous avons pu regagner du terrain en début de course."

Les problèmes n’ont hélas pas tardé à s’abattre sur Timo, qui a finalement terminé sa course dans un mur au 44ème tour. "La voiture avait un comportement étrange en ce qui concerne le sous-virage, nous devons travailler dessus pour nous améliorer. Après le ravitaillement le pilotage est devenu très difficile et ma course s’est achevée avec cet accident."

La déception était donc de mise chez les rouge et blanc, qu’on dit soumis à une obligation de résultat à court terme par les têtes japonaises de l’entreprise. Trulli garde néanmoins espoir : "La voiture est meilleure que celle de l’année dernière et on attend encore mieux par la suite. Ici nous n’avions pas l’air très forts car nous ne faisions pas parfaitement travailler les pneus, néanmoins on aurait pu signer un bon résultat. Par conséquent je suis certain que nous pourrons bien nous défendre cette année et j’espère être plus fort en Malaisie."


0