Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Raikkonen remporte la deuxième manche

Raikkonen remporte la deuxième manche

dimanche 23 mars 2008, par Manuel Cladière

images/31034.jpg

Kimi Raikkonen remporte le grand prix de Malaisie de main de maître.

Le début de course fut marqué par un petit contact entre les deux pilotes Ferrari, Massa souhaitant protéger sa pole. Derrière, la bataille entre Jarno Trulli et Nick Heidfeld leur fait perdre plusieurs places, au profit de Webber et des Mclaren qui ont pris un très bon départ, tout comme Coulthard.

Dès le premier tour, Sébatien Bourdais part en travers alors que Timo Glock est lui aussi au ralenti.

C’est fini pour le Français qui connait un grand prix difficile. Les Ferrari creusent très vite l’écart avec Massa devant Raikkonen et Kubica troisième.
Glock sur la Toyota abandonne au 3° tour. Alors que Nico Rosberg repasse par les stands pour changer d’aileron avant.

Dans le milieu du peloton, Nakajima prend l’avantage au 7° tour sur Vettel, alors qu’aux avants postes, Webber 4° tient tête à Hamilton.

Au 16° tour, Webber lance la premiè-re série de ravitaillements, suivi par Nakajima. les mécanos en profitent pour "arracher" le feu stop arrière de la RB4 qui tenait juste par les câbles. L’Australien repart en 12° position.
Au 17° tour, Massa, Trulli et Heidfeld ravitaille à leur tour.
Au 18° Raikkonen ravitaille et repart en tête de la course, alors que Sato rentre à son tour.

19° tour, c’est au tour d’Hamilton qui connait un problème avec son pneu avant droit. les mécanos mettent plus de 20 secondes pour résoudre le problème. Hamilton repart derrière Webber qu’il n’avait pas réussi à doubler en piste.

Suivent les ravitaillements de Kovalainen, Fisichella, Davidson et Kubica qui avait pris temporairement la tête du grand prix. Tout le monde aviaent ravitaillés au 25° tour, le top 10 était alors :
Raikkonen, Massa, Kubica, Kovalainen, Trulli, Webber, Hamilton, Heidfeld, Alonso et Coulthard.

Raikkonen creuse vite l’écart avec son équipier, Felipe Massa qui a du mal à tenir la cadence, alors qu’Hamilton ne semble pas en mesure de dépasser l’Australien de chez Red-Bull. Quand à Trulli il tient la cadence de Kovalainen à notre grande surprise.

Au 29° tour, les deux Williams arrivent aux stands dans le même tour. A peine Nakajima libéré par les mécanos, Rosberg arrive ! L’écurie gère néanmoins la situation, le ravitaillement de l’Allemand est un peu long mais uniquement parce que l’Allemand ne s’arrêteras plus.

Au 30° tour, le grand rebondissement, Massa part à la faute et s’entère dans les graviers. Il ne pourras pas repartir. Ferrari avait la possibilité de faire facilement un doublé pourtant.

Au 36° tour, la deuxième vague des ravitaillements commencent avec Sato. cette deuxième vaguie va permettre à heidfeld et hamilton de passer devant Mark Webber.

Au 40° tour, uen fumée blanche s’échappe de la seule STR restant en piste. Vettel abandonne à son tour. Une belle déconvenu pour Toro-Rosso qui avait marqué des points en Australie.

Rubens Barrichello fait enfin parler de lui au 46° tour. Le Brésilien avait jusqu’ici fait une course discrète, mais comme en Australie, le brésilien est pénalisé par un Drive-Through pour avoir dépasser la vitesse limite dans les stands. COmme quoi l’expèrience ne fait pas tout.

Lors des derniers tours, hamilton 5° revient sur Trulli 4° à près de 1 seconde au tour !!. un peu plus loin Webber résiste au retour d’Alonso, tandis que Button fait un tour dans l’herbe au 55° tour.

Raikkonen gagne largement une course ensolleillé qui n’a vu aucunes gouttes d’eau ! Kubica sur la BMW égale la performance de son coéquipier à melbourne en finissant 2°, Kovalainnen 3° complète le podium. La surprise vient de Jarno trulli qui termine 4° juste devant Hamilton. heidfeld 6°, Webber 7° et Alonso 8° finissent dans les points.

La course fut beaucoup moins mouvementée qu’en Australie, mais la pénalité des McLarens a faussée les cartes. Il faudras attendre la prochaine course, pour savoir qui de Ferrari ou de McLaren a l’avantage cette saison.


0