Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > La chute de McLaren

La chute de McLaren

dimanche 6 avril 2008, par Léo Gonin

images/z1207486836[1].jpg

Dès le début du week end McLaren parraisait en retrait par rapport au Ferrari. Les qualifications l’ont confirmé : 3e et 5e
Départ catastrophique pour Hamilton qui se retrouve en 10e position. Heikki, lui se fait dépasser par Heifeld.
Hamilton, derriere Fernando Alonso, essaye rapidement de le dépasser pour remonter au classement. Mais il lui monte sur le pneu et perd son aileron avant. Il doit rentrer au stand, sa stratégie change alors : faire un long relais.
Pendant qu’Heikki fait une course solide et conserve sa 5e place, Hamilton se retrouve en difficulté pour doubler Fisichella. Il y parvient mais s’arrete au stand.
Kovalainen finit donc 5e et Hamilton 13e.
McLaren perd sa positon de leader du championnat et se retrouve 3e, Hamilton aussi et il est désormais 3e a égalité avec Kovalainen.
Pour les meilleurs tours en course, Heikki est 1er en 1’33’’193, soit plus rapide de deux secondes par rapport a con coéquipier : 19e en 1’35’’520
Heikki Kovalainen, 5ème
« Une course assez difficile aujourd’hui. J’ai pris un super départ et j’ai dépassé Kimi (Räikkönen) au virage n°2 mais j’ai loupé mon freinage au virage n°4 et il a récupéré sa position. J’étais ensuite trop large au virage n°8 et j’ai fais un plat sur mon pneu avant droit, ce qui a provoqué beaucoup de vibration. Cela vibrait tellement que j’étais inquiet que quelque chose casse sur la voiture. Les choses se sont améliorées dans le deuxième relais et la voiture a très bien fonctionné jusqu’à la fin quand j’ai utilisé les pneus durs. Cinquième était le maximum que je pouvais faire aujourd’hui. Cependant, nous marquons encore des points lors de cette journée difficile, et c’est le plus important. J’ai un engagement total vis-à-vis de l’équipe et une bonne voiture, et je sais que nous continuerons à travailler dur pour nous améliorer pour le début de la saison européenne. »

Lewis Hamilton, 13ème
« Je suis vraiment déçu et j’ai la sensation d’avoir laissé tomber l’équipe aujourd’hui. Tout le week-end n’a pas été parfait en commençant par un accident vendredi, mais je vais rebondir à la prochaine course. J’ai loupé le départ car je n’ai pas appuyé sur le bouton assez rapidement et, par conséquent, je n’avais pas le bon réglage moteur. J’ai perdu beaucoup de places, mais les choses étaient encore récupérables à ce moment là. Ensuite, j’ai eu un accident avec Fernando (Alonso). J’étais derrière lui, et je suis passé à droite. Il s’est décalé vers la droite et voilà, c’était un accident de course. Je suis convaincu que nous avons le rythme pour nous battre à l’avant, la confiance est donc toujours là. J’ai eu un si bon début de carrière en Formule 1 jusqu’à maintenant et il est presque inévitable que les choses se passent mal à un certain moment. Il reste un long chemin à parcourir dans le championnat et j’ai l’intention de la gagner. »


0