Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > McLaren : podium et accident

McLaren : podium et accident

dimanche 27 avril 2008, par Léo Gonin

images/z1209306711[1].jpg

McLaren a connu un week end difficile.
Très discret aux essais libres, l’écurie n’a pas brillé en qualification : 5e et 6e...
Hamilton prend un bon départ, dépasse Kubica, pendant que Kovalainen conserve sa position.
Dès les premiers tour, Lewis est en lutte avec Alonso mais ne parvient pas a le dépasser. Apres les arrets aux stands, Hamilton se retrouve en 3e position. Il fait son second ravitaillement au 4e tour, et finit en 3e position. Il se retrouve donc 2e du championnat pilote, a 9pts de Raikkonen.
La MP4-23 de Kovalainen a perdu une piece qui a creuvé le pneu avant gauche. Sa monoplace file tout droit dans le mur de pneus. Les secours mettent longtemps a l’extraire de sa monoplace. Il est finalement évacué dans une civiere mais il va bien puisqu’il a salué le public.

Lewis Hamilton, 3ème
« En premier lieu, je suis vraiment content d’entendre qu’Heikki (Kovalainen) est ok. Durant la course, j’ai vu qu’une voiture avait percuté le mur de pneus et on m’a dit que c’était Heikki. Dès que l’équipe a su qu’il était ok, Ron est venu à la radio et me l’a dit – ce qui était un grand soulagement.

En ce qui concerne la course, il est bon d’être de retour sur le podium. Après les qualifications, nous savions que ce serait un Grand Prix difficile, je suis donc réellement satisfait d’être troisième. J’ai pris un bon départ, j’ai eu beaucoup de tractions et j’ai pu venir me mettre sur le côté droit de Robert (Kubica) presqu’immédiatement. J’ai réussi à le dépasser, ce qui n’est habituellement pas facile car je me souviens de nos batailles en Formule 3.

J’ai poussé très fort, particulièrement dans le deuxième et le troisième relais et j’ai essayé de garder le contact avec les Ferrari. En fait, j’ai été agréablement surpris de voir à quel point la compétition est serrée à l’avant – ce qui est génial pour la Formule 1.

Nous avons fait un bon boulot aujourd’hui, mais il y a des secteurs où nous devons absolument nous améliorer, mais il est réconfortant de savoir que nous sommes relativement proches de Ferrari. J’attends avec impatience le Grand Prix de Turquie où j’espère qu’Heikki sera de retour dans sa forme habituelle. »


0