Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Victoire et doublé historique pour Kubica et BMW-Sauber

Victoire et doublé historique pour Kubica et BMW-Sauber

lundi 9 juin 2008, par Manuel Cladière

images/z1212955821.jpg

Quelle course, mais alors quelle course !!! Tout comme l’année dernière, énormément de rebondissements pour cette fois ci, pour la première victoire en F1 du polonais Robert Kubica, magistral sur ce circuit Gilles Villeneuve.

1_ pilotes sont présents sur la grille de départ, Vettel et Button s’élanceront des stands. A noter que le virage 10 a été refait, la piste s’était dangereusement dégradée.
Les feux s’éteignent et Lewis Hamilton garde le commandement devant Kubica et Raikkonen, Rosberg, Alonso, Massa, Barrichello, Kovalainen, Heidfeld et Nakajima.

Hamilton est nettement le plus rapide en course ; Un peu plus loin Heidfeld est en grande forme et passe devant Barrichello alors que dans le même temps Massa se rapproche de la renault d’Alonso.
Dans le milieu de peloton, Piquet et Trulli se bagarre et se touche à l’épingle, le pilote Toyota se voit contraint de laissé passer la renault du Brésilien.
Heidfeld n’en finit pas de remonter, il s’attaque à Kovalainen, le duel allemand McLaren-BMW prend forme, avec d’un côté Heidfeld-Kovbalainen et de l’autre Kubica-Hamilton.

Au 14° tour, Sutil immobilise sa Force India sur la piste !!! Mais la voiture de sécurité n’intervient qu’au 16° tour, alors que sa monoplace représentée réellement un danger.
Raikkonen est alors le détenteur du meilleur temps au tour. Malheureusement pour Button, il rentre aux stands lorsque la "pit-lane" est fermée...La sanction sera inévitable.

Tour 19, tout le monde rentre aux stands et là.....ACCROCHAGE à la sortie des stands qui est toujours bloquée. Kubica et Raikkonen étaient immobile à la sortie des stands, Hamilton arrive sans voir le feu rouge et s’encastre dans la Ferrari du Finlandais... Rosberg arrive juste derrière et casse son aileron avant sur la McLaren, d’Hamilton. L’Anglais de chez McLaren et Kimi Raikkonen abandonnent...

Un point sur le classement, Heidfeld mène la course devant Barrichello, Nakajima, Webber et Coulthard !(qui n’ont pas ravitaillés)
la course reprend au 21° tour et sans surprise Hamilton est jugé responsable de l’accrochage avec Raikkonen.
Heidfeld en tête creuse l’écart avec les autres pilotes, ils semblent qu’ils soient sur une stratégie à un arrêt.

27° tour, nouvelle erreur pour Piquet qui réussie à repartir mais qui montre, une nouvelle fois, qu’il n’est peut être pas prêt pour la F1. Heidfeld ravitaille suivi un tour plus tard par Webber, laissant Barrichello en tête.
L’allemand de BMW6Sauber ressort roues dans roues avec Kubica et Alonso. Kubica dépasse son coéquipier, l’espagnol ne trouve pas l’ouverture, alors que Kovalainen revient comme un fou sur ce groupe.

36° tour, le leader ravitaille. Barrichello laisse la place à Coulthard quio est entrain de sauver son début de saison catastrophique. Les deux Williams ont ravitaillées.
Barrichello repart 6° alors que Coulthard et Vettel passe eux aussi par les stands laissant, et ça c’est une autre surprise, les Toyotas sont en tête !!! Trulli devant Glock. L’Italien ravitaille et l’Allemand se retrouve en tête.

Trop impatient derrière Heidfeld, Alonso a failli percuter la BMW-Sauber à l’épingle. On se retrouve dans la même situation qu’à Monaco. Glock ravitaille et Kubica se retrouve en tête, il a 10 tours pour creuser l’écart et repartir en tête après son ravitaillement.
de son côté, Sébastien Bopurdais souffre et ravitaille une seconde fois.

Nouvelle erreur pour Alonso qui les accumulent cette année, ce n’est pourtant pas son habitude. N’arrivant pas à dépasser Heidfeld, l’espagnol s’est impatienté, déconcentré, énervé et au Canada, la sanction est radicale. Sa renault termine la course dans le mur au 44° tour. Il n’y aura pas de voiture de sécurité cette fois ci.

Encore une fois les stands nous réservent un rebondissement. nakajima alors bien parti pour marquer des points vient percuter Button à la sortie des stands. la williams perd son aileron avant et vient s’écraser contre le mur.
49° tour, peut être le tournent de la course. Il est clair que la victoire ne peut échapper à BMW-Sauber mais avec quel pilote ??? Kubica ravitaille alors qu’Heidfeld ne s’arrêteras plus. Kubica repart après un peu moins de 8 secondes d’arrêt..... le polonais se retrouve en tête !! Heidfeld n’est pas loin, mais on as du mal à croire que la victoire peut échapper au polonais.

Quelques tours plus tard, Massa dépasse d’un seul coup Barrichello et Kovalainen à l’épingle. Fisichella quand à lui termine sa course....dans le mur !
Il reste 15 tours et le trio de tête et une très bonne surprise, Kubica devant Heidfeld et Coulthard qui revient un peu sur Heidfeld.

Dans le spoints la bagarre fait rage, Barrichello part à la faute mais repart, après s’être faot doubler par Glock et Trulli. Les deux Toyotas vont marquer des points.
Massa survolté double lui aussi Barrichello, puis Trulli ! Vettel tente de garder le dessus sur Kovalainen qui aimerait marquer le point de la 8° place.

La course va arriver à son terme au 69°. Kubica passe la ligne d’arrivée en tête !!! première victoire d’un polonais en F1. première victoire pour Kubica, première victoire pour BMW-Sauber qui se voit réussir un doublé historique avec Nick Heidfeld 2° ! Un weekend qui ne pouvait mieux se dérouler pour l’écurie d’Hinwil.
David Coulthard complète le podium et sauve son début de saion avec ce podium.
Derrière nous retrouvons Timo Glock excellent pendant cette course, suivit de Massa, Trulli, Barrichello et Vettel qui a tenu bon face aux assauts de Kovalainen.

Pour que le bonheur soit complet Kubica passe en tête du championnat pilote et BMW-Sauber revient deuxième au classement constructeur à 3 points de Ferrari.


0